Michel Cloup met en musique À la ligne, le roman de Joseph Ponthus

Nicolas Gary - 28.11.2020

Zone 51 - Insolite - Joseph Ponthus musique - musique Michel Cloup - Ligne Ponthus album


Né d’une carte blanche live qui a pu s’incarner sur scène tout juste avant le premier confinement et qui a repris cet automne avec succès, À la ligne - Chansons d’usine est maintenant aussi un disque, qui sortira le 11 décembre chez Ici d’ailleurs, label indépendant parmi les plus respectés.



 
Qui mieux que Michel Cloup (ex-Diabologum, ici avec son complice le batteur Julien Rufié) et Pascal Bouaziz pour mettre en musique À la ligne —Feuillets d’usine ? « Il reste encore des ouvriers, mais il n’y a plus beaucoup de classes », chantait l’un (Michel Cloup Duo —La classe ouvrière s’est enfuie), tandis que l’autre, échappé de Mendelson, avouait : « On n’a pas idée de ce que c’est, de travailler à l’usine, quand on est comme moi, parisien, protégé » (Bruit Noir —L’usine)...

Un premier clip permet de se faire une idée : 



À la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C'est l'histoire d'un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs après un déménagement en Bretagne. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves. Par la magie d'une écriture tour à tour distanciée, coléreuse, drôle, fraternelle, la vie ouvrière devient une odyssée où Ulysse combat des carcasses de bœufs et des tonnes de bulots comme autant de cyclopes.
 
Publié aux éditions de La Table Ronde, A la ligne a obtenu à ce jour le Grand Prix RTL/Lire 2019, le Prix Régine Deforges 2019, le Prix Jean Amila-Meckert 2019, le Prix du Premier roman des lecteurs de la Ville de Paris 2019...

L'adaptation scénique de ce livre, écrit sans ponctuation, telle une longue litanie, sera précisément une recherche orale de cette humanité à travers la mélodie, au delà d'un rythme, souvent mécanique, imposé par le travail à la chaine et la tentative de s'en échapper.

À mi-chemin entre lecture et chanson, la musique orchestrant ce combat « humain contre homme-machine » sera naturellement rock (au sens le plus large) ainsi qu'électronique.
 

J'écris comme je pense sur ma ligne de production divaguant dans mes pensées seul déterminé
J'écris comme je travaille
À la chaîne
À la ligne
 



L'album est en précommande sur les plateformes habituelles.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.