Nouveau faux pas : Éric Raoult, un occidenté de la République

Clément Solym - 15.11.2009

Tribune - Eric - Raoult - occident


En appelant la romancière Marie NDiaye « au devoir de réserve dû aux lauréats du prix Goncourt » Éric RAOULT s’est remis, tristement, dans l’actualité. Outre sa demande d’une nouvelle avancée vers un régime autoritaire, au moment où était fêté l’anniversaire de la chute du Mur de Berlin, son intervention permet de reposer un certain nombre de questions.

Sa déclaration intervient en effet, de plus, au moment où les députés Jean-Philippe Maurer, Françoise Hostalier, Jacqueline Irles et Philippe Meunier ont émis le souhait de créer un « Observatoire des Symboles de la République » : le savait-il, lui qui aujourd’hui fait une nouvelle injure à l’écharpe tricolore ?

Ne peut-on pas être consterné par le manque d’amour-propre, voire d’indécence, de ceux qui, dans le même temps, lancent le débat sur l’identité nationale, cela lorsque l’on croit encore à la valeur de l’exemple et que l’on a conscience qu’elle est le plus souvent oubliée par ceux qui devraient être des modèles en la matière ?

Comment peuvent-ils en effet ignorer l’état de déliquescence de la classe politique, les affaires de toutes sortes touchant particulièrement à la corruption, au mépris opposé aux citoyens, aux atteintes portées aux libertés civiles, aux valeurs humanistes, à l’abandon en fait… des valeurs républicaines ? (NdlR : Et son manque crasseux de savoir juridique...)

Comment peuvent-ils aujourd’hui se réclamer de la République, eux qui font bruyamment silence, par esprit de chapelle, aux propos scandaleux d'Éric « le peu ragoûtant » RAOULT ?

Eux qui acceptent de côtoyer, se faisant de lui ses complices, ce « représentant du Peuple » à propos duquel j’avais déjà titré, en décembre 2005, un article, « Eric Raoult : indignité républicaine ». Cela à la suite de sa déclaration parue dans « Minute » - retour aux sources - que « Clichy était la honte de la France ».

Un nouvel écart de langage. On serait tenté de dire un nouvel « occident » de parcours de sa part.


Raoult, un occidenté de la route politique ?

Ce même Éric RAOULT qui s'étonnait, avec candeur sans doute, cynisme sûrement, après la condamnation d'Alain Juppé, en posant cette question : « Pourquoi notre justice exigerait-elle plus de la part des élus que des simples citoyens? »(*L'Express 15 mars 2004). Cela en feignant d’ oublier que les parlementaires votent les lois qui régissent notre Société et qu’ils se doivent au minimum de les respecter !

Beaucoup de Français pensent qu'il est aujourd’hui un des parlementaires qui déshonore par leurs attitudes, leurs propos, toute la classe politique silencieuse et porte atteinte à la République. À quand un « Conseil de l’éthique des porteurs des symboles de la République » au Parlement ?

Pour montrer « le bon exemple. »

Gérard GAUTIER
Ancien Conseiller Régional de Bretagne
Président Mouvement « BLANC C’EST EXPRIME »



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.