Le fonds de formation continue des auteurs en état de “paralysie financière”

Auteur invité - 26.11.2020

Tribune - formation continue - auteurs ecrivains - AFDAS formation


Plusieurs organisations représentant les auteurs s'alarment de l'état préoccupant du fonds destiné à financer la formation continue des auteurs. Depuis la mi-novembre, ce fonds, géré par l'AFDAS, ne serait plus en capacité de financer des formations, à une période où les auteurs sont pourtant amenés à acquérir de nouvelles compétences pour assurer l'avenir de la création. Nous reproduisons ci-dessous l'intégralité du message des organisations.

Broke!


Les organisations signataires s’alarment et alertent le gouvernement sur la mise en danger du droit à la formation continue des auteurs, faute de financements suffisants.

Confronté notamment à des baisses importantes de collecte des contributions par l’URSSAF de près de 4 millions en 2020 qui pourraient s’aggraver encore en 2021 du fait de l’impact différé de la crise sanitaire sur les revenus de droit d’auteur, le fonds de formation continue des auteurs, géré par l’AFDAS, ne peut plus prendre en charge financièrement aucune formation depuis la mi-novembre.

Cette situation vient pénaliser des créateurs déjà lourdement frappés par les effets de la crise, subissant des pertes importantes de revenus et se retrouvant parfois dans l’impossibilité de créer, sans même bénéficier des protections que peut offrir l’intermittence pour les artistes interprètes et les techniciens.
 

Des réponses du gouvernement


Dans une période qui invite les auteurs à recourir à la formation, pour se perfectionner, diversifier leurs savoirs et leurs techniques et acquérir de nouvelles compétences, la paralysie financière dans laquelle est placé leur fonds de formation continue vient compromettre leur droit légitime à la formation continue, obtenu en 2012, 40 ans après les salariés.

Face à cette situation très inquiétante dont les auteurs ne sont pas responsables, il appartient au gouvernement d’apporter des réponses concrètes et de réarmer financièrement le fonds de formation continue pour lui permettre d’honorer les demandes de prise en charge.

Alors que de nouvelles mesures sont annoncées chaque semaine par le gouvernement pour résister aux conséquences économiques de la crise, les autrices et auteurs rappellent que leur formation professionnelle ne doit pas être l’oubliée des plans de soutien et de relance.
 
Ne plus permettre aux auteurs de pouvoir bénéficier pleinement de leur droit à formation continue ne serait ni un choix responsable à l’heure où il est nécessaire de préparer l’avenir de la création ni un choix confiant à l’égard des auteurs.


Organisations signataires : L’AGRAF, ATAA, Chorégraphes Associé.e.s, CSDEM, EAT, Fédération des métiers du scénario, GAM, GARRD, Le Groupe 25 images, Guilde Française des Scénaristes, SACD, SACEM, SAJ, SCA, SCAM, SNAC, SNMS, SRF, UCMF, ULM, UNAC, UPAD.


Photographie : illustration, CafeCredit.com, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.