Juke-Books #34 : Pourquoi il faut apprendre à écouter le rock

Antoine Oury - 28.06.2013

Tribune - Juke-Books - Une histoire du rock - adolescents


La musique a beau être une affaire de rythme et de mélodies, elle n'est pas pour autant déconnectée du monde. Au contraire, elle se présente même comme un moyen de l'investir et d'interagir avec lui. Pour rappeler cette évidence auprès des nouvelles générations, le livre reste l'un des meilleurs moyens d'entretenir la mémoire des genres et de susciter les passions des gens pour telle ou telle forme musicale...

  

 

Avec le temps, certains morceaux bien connus des tournes-disques, des lecteurs CD ou même des antiques walkmans ont tendance à vieillir en même temps que leurs plus fervents auditeurs. Si le rythme de la musique résiste souvent très bien à la marche du temps, le livre et l'écrit peuvent aussi permettre de proposer aux plus jeunes générations des voies d'entrée vers des cultures qui semblent appartenir à un autre âge, mais se révèlent toujours pertinentes.

 

L'ouvrage Une histoire du rock pour les ados (Au Diable Vauvert), écrit par Edgard Garcia et Évelyne Pieiller, se destine avant tout à cette fin : « Le point de départ, ce sont les actions éducatives que nous menons, notamment dans les lycées, autour des musiques actuelles, ou dites actuelles » nous explique ainsi Edgard Garcia, directeur de l'association Zebrock. Le livre, très bon compte-rendu d'un siècle de musique rock, se veut ainsi outil pédagogique.

 

Selon « un principe d'apport de connaissances, d'appareillage critique », les auteurs traversent le XXe siècle en évoquant l'histoire humaine, sociale et sociétale qui a cheminé avec le rock. « Clairement, la musique est toujours vivante, et la question est plus de découvrir le cheminement, les influences marquantes et les groupes qui ont compté », souligne Edgard Garcia.

 

 

A Syn, CC BY-SA 2.0

 

 

Pour contrer une histoire du rock « souvent racontée sur un mode exclusivement commercial », hit-parades à l'appui, celle d'Edgard Garcia et Évelyne Pieiller s'attache au rock comme une « enfilade de musiques rythm'n'blues, reggae, punk, grunge ou rap qui partagent la même énergie vitale ».

 

Stéphane Letourneur, lui aussi, évoque les grandes figures du rock, avec ses ouvrages publiés chez Oskar Éditions, dans son acception comportementale : ses ouvrages écrits pour la jeunesse dressent les portraits de Jim Morrison, Bob Marley ou Joe Strummer, et rappellent l'essence du genre et de la musique moderne : la révolte, le dépassement de l'ordre convenu... 

 

 

 

 

Pendant les cours de musique, les livres des uns et des autres pourront venir en complément et en accompagnement des différents cours, et Stéphane Letourneur confie avoir dédicacé un de ses ouvrages à un professeur de musique enseignant un morceau de Ray Manzarek (pianiste des Doors) pendant son cours. Au lycée, toutefois, le cours disparaît et avec lui la possibilité d'approfondir les thèmes musicaux et littéraires des morceaux.

 

 

 

 

Tous les auteurs reconnaissent en tout cas le travail des professeurs, qui utilisent ou utiliseront leurs ouvrages comme outils pédagogiques à même d'enseigner l'attitude rock, un comportement qui dépasse en fin de compte les écoles musicales, « une façon d'interpeller le monde » comme le résume de façon rock 'n' roll Edgard Garcia...

 

À lire également : Juke-Books #33 : The Doors et les pages de la perception

Pour retrouver plus d'informations sur l'association Zebrock, voir son site Internet




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.