Olivier Tallec : c'est MON auteur !

Auteur invité - 04.12.2020

Reportage - Olivier Tallec arbre - album jeunesse Tallec - Olivier Tallec libraires


PORTRAIT – Olivier Tallec est breton d’origine et, après l’École supérieure des arts appliqués Duperré, il a beaucoup voyagé, notamment en Asie, au Brésil ou au Chili.Si aujourd’hui, il agrémente de ses dessins la presse nationale (Libération, Elle, Les Inrockuptibles), il est également l’auteur de nombreux livres pour la jeunesse ainsi que de livres d’illustration pour adultes aux éditions Rue de Sèvres comme Bonne journée, Bonne continuation...




 

Olivier Tallec est aujourd’hui un incontournable dans l’univers du dessin. On lui doit l’adorable Grand loup et petit loup chez Père Castor, mais aussi la série des irrésistibles Rita et Machin (avec, au texte, Jean-Philippe Arrou-Vignod) ainsi que la très ludique série des Qui quoi qui éditée chez Actes Sud.
 

TALLEC: hommage aux libraires oubliés du confinement
 

Son univers est riche, ses albums sont truffés de surprises et on se surprend plus d’une fois à rire à voix haute en le lisant. Par son trait, il donne vie à ses personnages, qui semblent animés comme s’ils allaient sortir du cadre tant ils sont expressifs ! Ils sont si attachants qu’ils prennent une place importante dans l’univers des enfants et des parents.


L’humour d’Olivier Tallec est décalé, toujours là où on ne l’attend pas. Il se joue du second degré et offre toujours plusieurs niveaux de lecture. Ainsi, enfants et adultes y trouvent leur compte et peuvent rire en lisant ses albums avec chacun leurs codes et leurs références.


C’est mon arbre, édité chez Pastel, la griffe belge de l’École des loisirs à l’automne 2019, met en scène un écureuil qui se pense unique et croit que son arbre n’appartient qu’à lui. Vous aurez toutes et tous noté que la propriété est bien un thème crucial chez le jeune enfant, qui répète souvent cette phrase devenue source d’inspiration chez un grand nombre d’auteurs jeunesse : « C’est à moi. »
 

Après C’est mon arbre publié en 2019, c’est le retour de l’inénarrable écureuil d’Olivier Tallec. Dans Un peu beaucoup, toujours chez Pastel, nous prenons à témoin les agissements quotidiens du petit animal pour nous interroger sur notre propre comportement. (l'album a reçu le prix du Grand chêne 2020)

 

Quelles sont les conséquences de nos actes sur l’environnement ? Comment la répétition de gestes, a priori anodins, peut-elle déboucher sur de plus graves conséquences ? Rendre accessible de tels enjeux pour les enfants, dès quatre ans, tout en séduisant les plus grands, rire ensemble, libérer la parole et ouvrir sur de grands questionnements, c’est déjà faire entrer la philosophie dans votre foyer !


Olivier Tallec reprend cette affirmation à son compte et nous livre une histoire à la fois simple et étonnante, qui peut s’interpréter de nombreuses manières. De plus, le ton espiègle qui domine l’album est résolument savoureux. L’auteur illustrateur accorde beaucoup d’attention aux questions, sans doute plus qu’aux réponses. Il interroge l’actualité et les problèmes d’aujourd’hui, en laissant les enfants se poser les leurs sans pour autant assigner de résolution ou porter un quelconque message.


La suite de C’est mon arbre, Un peu beaucoup, vient de paraître et c’est un événement en librairie ! Il est du même tenant que le premier : on rit, on s’interroge et on est surpris ! Olivier Tallec est un adepte de l’humour anglo-saxon et on le ressent en le lisant. La liberté de ton et le mouvement permanent qui accompagnent ses albums font de lui un indispensable dans les bibliothèques des enfants... et de leurs parents.
 

Nathalie Mysliwiec, Le Préau (Metz)

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.