medias

Voilà 150 ans, Isidore Ducasse emportait le Comte de Lautréamont dans la tombe

Nicolas Gary - 11.09.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine


Les poètes sont éternels, qu’ils soient maudits ou originaires du Monténégro. Le Comte de Lautréamont fera ainsi l’objet d’un colloque organisé ce 24 novembre à la Bibliothèque nationale de France. Et ce, à l’occasion du 150e anniversaire de la mort d’Isidore Ducasse, et de ses Chants de Maldoror…


 

Un rendez-vous complexe, crise sanitaire oblige, qui contraint l’Association des Amis Passés Présents et Futurs d’Isidore Ducasse à solliciter l’aide du public. « Afin de pouvoir nous assurer de sa bonne organisation dans un contexte particulièrement troublé, nous avons besoin de votre soutien financier », indique l’AAPPFID.

Une adhésion qui ne coûtera que 25 €, tout en offrant différents avantages — comme celui de garantir la bonne tenue de « ce beau projet ». L’événement ne se tiendra vraisemblablement qu’avec un nombre de visiteurs limité, et les membres de l’association seront ainsi prioritaires. 

Être membre de l’AAPPFID donne :
• le droit de participer au banquet annuel de l’association et de prendre part aux votes de l’assemblée générale.
• l’accès par mail à un bulletin d’information dont la parution varie selon l’actualité, afin de recevoir en exclusivité et avant leur publication officielle, les dernières avancées de la recherche
et occasionnellement, de manière non régulière, un tirage limité imprimé exclusivement réservé aux adhérents, indépendant des Cahiers Lautréamont.
• l’association étant reconnue d’intérêt général, l’adhésion donne également droit à une réduction d’impôt sur simple demande d’un rescrit fiscal au moment de l’adhésion


Notons que la rentrée littéraire s’opère aussi sous les auspices de Lautréamont, avec la sortie du livre chez Alma de Camille Brunel, Les Métamorphoses. Un second roman que l’association accueille comme une continuité de « la réflexion entreprise par Les chants de Maldoror, d’autant plus lorsqu’il met l’accent sur l’animal en chaque être ». 

Son projet de renouveler le bestiaire de Lautréamont, déjà envisagé dans l’essai de 2011, Vie imaginaire de Lautréamont, trouve manifestement ici un écho tout particulier…


Commentaires
Cerise sur le gâteau du colloque: vers la fin, grande entrée d'Isidore au Panthéon avec Arthur Rimbaud et Paul Verlaine, Rosine aux grandes orgues.

Tout inclus dans les 25 euros.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.