medias

Une journée internationale de l'alphabétisation marquée par la crise Covid

Antoine Oury - 01.09.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - crise Covid - alphabetisation covid - apprentissage


Le 8 septembre prochain sera, comme le souhaite l'UNESCO, la Journée internationale de l'alphabétisation, dans le monde entier. Organisé depuis 1967, cet événement sera, comme tous les autres cette année, bouleversé par la situation sanitaire. À plus d'un titre : alors que les inégalités se creusent pendant la crise, la journée internationale s'intéressera à l'apprentissage de la lecture dans ce contexte.

Reading


Les situations de crise sont rarement propices au progrès social, et la pandémie de Covid-19 ne fait malheureusement pas exception. Malgré les efforts des équipes pédagogiques et des enseignants, la fermeture des établissements scolaires et la mise en place de solutions d'apprentissage à distance n'auront pas suffi à en limiter les effets.

En juin 2020, l'UNESCO avait donné l'alarme, dans un rapport intitulé « Inclusion et éducation — Tous, sans exception », qui soulignait notamment que moins de 10 % de pays du monde disposaient de lois garantissant un accès à l'éducation pour tous. « Les expériences du passé, comme avec Ebola, ont montré que les crises sanitaires pouvaient laisser un grand nombre de personnes sur le bord du chemin, en particulier les filles les plus pauvres, dont beaucoup risquent de ne jamais retourner à l'école », soulignait alors la directrice, Audrey Azoulay.

Aussi, il est logique que la journée internationale se consacre encore aux effets de la pandémie sur l'éducation et l'alphabétisation. Les progrès mondiaux dans ce dernier domaine sont « réguliers », indique l'UNESCO, mais 773 millions d'adultes et de jeunes adultes présentent encore des difficultés en matière de littératie, dans le monde, quand 617 millions d'enfants et d'adolescents n'ont pas le niveau correspondant à leur âge en lecture et mathématiques.

Au plus fort de la crise — pour le moment —, 91 % des étudiants et élèves dans le monde ont vu leur routine éducative perturbée par la Covid-19, débouchant sur un apprentissage moins serein. Et les solutions à distance mises en place dans un certain nombre de pays ne sont pas la garantie d'une absence de rupture : 51,2 % de la population mondiale n'a pas d'accès à internet, dont les populations les plus pauvres et les moins éduquées.

Par ailleurs, indique l'UNESCO, « [d]ans de nombreux pays, l’alphabétisation et l’éducation des adultes étaient absentes des premiers plans d’intervention dans le domaine de l’éducation, et de nombreux programmes d’alphabétisation des adultes qui existaient avant la crise du COVID-19 ont été suspendus ».
 
Cette Journée internationale de l'alphabétisation sera donc centrée sur les professeurs et membres des équipes pédagogiques, avec un discours qui insistera sur l'importance de leur formation, de leur bonne rémunération et de la qualité de leurs conditions de travail. Les nouvelles méthodes d'apprentissage, en ligne et à distance, seront également étudiées : la crise aura au moins permis de tester différentes approches, qu'il s'agit désormais d'améliorer et de corriger.

La Journée internationale de l'alphabétisation aura lieu le 8 septembre prochain, dans le monde entier.


Photographie : Gideon Tsang, CC BY-SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.