Twilight, trop sexuel, censuré dans les écoles australiennes

Clément Solym - 12.09.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - Twilight - sexuel - censure


Twilight encore soupçonné et accusé d'être contraire aux croyances religieuses et surtout trop osé, sexuellement parlant, ce n'est pas une nouveauté, mais c'est une première en Australie. Les élèves d'une école primaire ont ainsi été interdits de lecture des romans de Stephenie Meyer sous prétexte que ces derniers peuvent choquer. Les bibliothécaires de l'établissement ont ainsi dû vider les étagères des ouvrages, du fait de ce contenu trop ouvertement porté sur la chose.

Les parents sollicités dans l'histoire ont dû filtrer les cartables de leur progéniture pour s'assurer qu'elle n'introduisait pas le loup dans la bergerie. Au collège de Santa Sabina, situé à Strathfield, les enseignants, plus préoccupés encore par l'affaire, ont organisé un séminaire pour traiter avec les élèves de la sexualité et du surnaturel dans les livres.

Cependant, Helen Schutz, la bibliothécaire en chef n'opte pas pour le terme de censure, à proprement parler. Tout d'abord, les ouvrages de Meyer sont passablement différents de ce que l'on lisait avec Harry Potter. Ensuite, seuls les Juniors sont interdits d'accès à ce livre : pour les professeurs, les thématiques sont encore trop adultes pour ces jeunes têtes blondes.

Bien entendu, les parents ont répondu présents en jouant le jeu de cette 'protection de la jeunesse'. Avant toute chose, il fallait s'assurer que les enfants comprenaient qu'il s'agissait là de textes fictifs, et qu'ils n'interprètent pas la chose comme une réalité autre. Une ligne de démarcation encore plus délicate que les acteurs du film sont ensemble dans la vraie vie.

Pour le porte-parole de l'enseignement catholique dans le pays, Mark Rix, il revient à chaque établissement d'établir sa politique à l'égard du livre. À la discrétion de tous, donc, sans pour autant fixer d'âge à partir duquel les élèves peuvent lire le livre.

C'est tout de même fantastique, que ce genre de chose arrive encore...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.