Plus de 45 000 78 tours américains disponibles en ligne

Antoine Oury - 27.11.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - 78 tours - Discography American Historical Recordings - dahr archive


Pour reconstituer une partie de l'histoire des États-Unis, mieux vaut tendre l'oreille. La musique enregistrée joue en effet un rôle prépondérant dans l'héritage patrimonial du XXe siècle : la Discography of American Historical Recordings (DAHR) vise à réunir dans une seule base de données un maximum de références de 78 tours publiés par les maisons de disques américaines.

20170819 05 Amboy Depot Museum


Gigantesque projet patrimonial, tant dans son ambition que par son envergure, la Discography of American Historical Recordings (DAHR) rassemble l'université de Californie de Santa Barbara et le Packard Humanities Institute de Los Angeles. L'objectif est simple, constituer le catalogue le plus exhaustif de toutes les sorties des maisons de disques américaines sur 78 tours.

La DAHR réunit ainsi les références de différentes compagnies musicales, dont RCA Victor, Columbia Records, the Berliner Gramophone Co., OKeh Records, Zonophone Records, Leeds & Catlin Records ou encore Decca. Les sources sont les maisons de disques elles-mêmes, mais aussi de précédentes publications ou encore les données de collectionneurs.

320.000 références sont actuellement recensées au sein de la DAHR, 45.000 enregistrements qu'il est possible d'écouter en ligne, grâce à un partenariat avec la Bibliothèque du Congrès américaine. 




Bien entendu, la DAHR dispose d'un moteur de recherche avec plusieurs entrées, pour trouver efficacement ce que l'on cherche. Ou se perdre dans ces allées numériques...
 
Il est possible d'accèder à la DAHR à cette adresse.


Photographie : illustration, David Wilson, CC BY 2.0


Commentaires
Belle surprise de découvrir une telle info sur un site comme ActuaLitté !

Et je ne connaissais pas cette version ancienne de «Five Foot Two, Eyes Of Blue (Has Anybody Seen My Gal ?)» par the Golden Gate Orchestra, probablement de 1925 (l'illustration).

Sur un 78 tours de la marque Edison arborant le portrait de l'illustre inventeur dans le domaine de la reproduction du son (le phonographe), du cinéma et fondateur de la General Electric Company !

Entre autres activités...!

Je viens de vérifier la courte discographie de ce Golden Gate Orchestra, publiée par la DAHR (Discography Of American Recordings) et bizarrement,

«Five Foot Two...» n'y figure pourtant pas !

Donc les archives recèlent toujours plus de petits trésors à exhumer.

Une magnifique version de ce même titre est parue en 78 et 45 tours en 1955: par le chanteur et pianiste virtuose Merrill Moore sur le prestigieux label Capitol.

Enfin, une version anglaise agréable est parue en 1961 sur le label Parlophone (dont les Beatles notamment devinrent une quadruple poule aux oeufs d'or à partir de l'année suivante): par Shane Fenton and the Fentones dont le chanteur obtint du succès la décennie suivante sous un autre nom: Alvin Stardust: ultrapopulaire en Belgique, en France je ne sais plus.

Cette info passionnante des 78 tours audibles grâce à cette si précieuse institution ne se retrouvera sur aucun autre site ou blog littéraire, sauf grosse surprise: ce qui est évidemment un compliment !

CHRISTIAN NAUWELAERS
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.