La Bibliothèque nationale de médecine (The National Library of Medicine, NLM), installée sur le campus des Instituts nationaux de la santé à Bethesda dans le Maryland (États-Unis), est la plus grande bibliothèque biomédicale au monde. Depuis le 17 janvier, elle vient de mettre à disposition une partie des ouvrages de sa collection en version numérique.

Traditional and Modern Medicine
(photo d'illustration, Spot Us, CC BY-SA 2.0)


Dans un communiqué publié sur son site ce 17 janvier, la Bibliothèque nationale de médecine a annoncé le lancement de ses six premières collections de manuscrits entièrement numérisés. Ces derniers sont accessibles sur la plateforme NLM Digital Collections

L’ensemble des manuscrits numérisés représente plus de 43 500 pages. Leur version numérique, disponible sous format PDF ou OCR, est complétée par des outils de recherches pour aider les utilisateurs dans leur exploration des documents, ainsi que pour leur fournir des clés de compréhension.

Les six collections accessibles sur NLM DIgital comprennent : 

- Commission nationale des dossiers des déficits immunitaires acquis, 1983-1994
- Bulletins officiels relatifs à la santé du président Garfield, 1881
- Rapport médical d’une visite d’inspection militaire dans la division nord des États-Unis, Baltimore, 1818
- Journal de Leonard C. McPhail, 1845-c.1939
- Correspondance et journal intimes de Jonathan Letterman, 1860-1864
- Rapport annuel et recensement de l’asile américain pour les Indiens aliénés, 1926
 
La numérisation a été supervisée par les personnels du Programme des archives et des manuscrits modernes et de la Division d’histoire de la médecine de la NLM, dans le souci d’offrir aux utilisateurs une expérience la plus proche possible de la consultation des documents en format papier. 

<

>



Cette ouverture à la numérisation est une étape importante pour la Bibliothèque nationale de médecine, qui atteint ici son objectif de fournir un accès à distance et sans intermédiaire à ses collections et toucher ainsi plus de personnes, lit-on dans le communiqué. Cette initiative s’inscrit également dans la volonté de l'institution d’étendre son offre auprès des chercheurs du monde entier.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.