L'Institut français place l'Afrique au coeur de son action 2020

Camille Cado - 17.01.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Institut français 2020 - Saison Africa 2020 - actions Institut français


Jeudi 16 janvier, l’Institut français a dévoilé ses projets ainsi que les grands rendez-vous qui rythmeront l’année 2020. Si le livre et la langue française continuent d’être au cœur de l’action de l’institution, l’année sera surtout placée sous le signe de l’Afrique et de la jeunesse à travers la mise en œuvre de trois actions majeures en lien direct avec le continent.
 
Institut Français de Rabat - Nawalbennani CC BY-SA 3.0


« L’année 2020 s’annonce particulièrement prometteuse pour l’action culturelle internationale. Elle sera d’abord une année marquée par le renouvellement de notre relation au continent africain », a annoncé Pierre Buhler, président de l’institution. Notamment à travers la saison Africa 2020 qui, selon la commissaire générale N’Goné Fall, se présente comme « une invitation à regarder et comprendre le monde d’un point de vue africain ».

Dédiée aux 54 États du continent africain, la Saison Africa 2020 se déroulera sur tout le territoire français (métropole et territoires ultra-marins) du 1er juin à fin décembre 2020. Ce projet panafricain et pluridisciplinaire sera centré sur l’innovation dans les arts, les sciences, les technologies, l’entrepreneuriat et l’économie. L’éducation sera également une question transversale pour le partage et la transmission de savoirs.

L’Agence française de développement (AFD) apportera un soutien global de 1,5 million € à la Saison Africa 2020. Cette aide portera sur un cofinancement de 20 projets culturels et/ou scientifiques portés par des opérateurs africains en partenariat avec des structures françaises et qui mettent en avant les Objectifs du Développement Durable (ODD). Elle financera également la mobilité de 12 jeunes Africains (6 filles, 6 garçons) qui viendront renforcer leurs capacités et se former en France durant la Saison Africa 2020 avec le concours France Volontaires.

À cet ensemble de manifestations sur le territoire s’ajoutera un autre évènement majeur, une nouvelle édition de la Biennale de la danse en Afrique, à Marrakech. L’Institut français développera également deux autres grandes opérations en partenariat avec l’Agence française de développement pour la mise en œuvre de programmes principalement destinés à la jeunesse du continent africain.

Un programme « Accès culture » qui a pour but de soutenir des actions de coopération entre opérateurs culturels africains et français, visant à faciliter l’accès à l’offre culturelle aux publics qui en sont le plus éloignés sur le continent africain. Mais aussi, une opération de « ressources éducatives » menée en partenariat avec l’UNESCO qui vise à soutenir la production et la diffusion de ressources pédagogiques, en particulier liées à la lecture, au sein des établissements scolaires de pays d’Afrique subsaharienne francophone.

L’autre axe géographique prioritaire de l’action 2020 de l’Institut est bien évidemment l’Europe. Plusieurs programmes seront alors mis en place comme European Film Factory, plateforme numérique innovante destinée à soutenir l’éducation au cinéma en Europe. Mais aussi, Safir qui, dans la continuité de SafirLab, vise à accompagner de jeunes entrepreneurs et acteurs du changement au sud de la Méditerranée.

« La jeunesse : tel est bien le point d’appui et l’horizon de ces initiatives et de bien d’autres menées à travers le monde par l’Institut français » indique Pierre Buhler.
 

Les temps forts de 2020 : BD, numérique, jeu vidéo...


Pour décloisonner l’espace culturel francophone, l’institution mènera une action ambitieuse pour la langue française. Une finale venant conclure un vaste concours d’éloquence se tiendra ainsi le 17 mars 2020 à l’Institut de France à Paris. Sans oublier les États généraux du livre en langue française dans le monde, qui auront lieu à Tunis à l’automne. 

Enfin, l’Institut français déclinera avec le ministère de la Culture la deuxième édition du fonds « Des Mots à la Scène » destiné à mettre en valeur les auteurs du Sud peu connus ou peu joué, en soutenant la production de leurs textes et en favorisant de nouvelles dynamiques de circulation et de mise en réseau.

L’année 2020 étant rythmée par la bande dessinée, l’institution entend donner un coup de projecteur sur un travail de fond autour de 9e art. Au programme, une large palette de propositions et de contenus — gratuits, pour l’essentiel comme des expositions, des films ou des animations. Sans oublier, un double programme de formation des agents du réseau et d’échanges avec les professionnels de la scène BD mondiale lors d’un Focus international BD à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême et au festival Lyon BD.

L’Institut œuvrera également pour les Industries culturelles et créatives françaises. Dans le domaine des arts visuels, une quinzaine d’expositions monographiques d’artistes français seront soutenues dans le monde, tandis qu’une dizaine de biennales seront accompagnées pour leur présence française. Une exposition dédiée aux nouvelles formes numériques de bandes dessinées et la mise en ligne d’un site internet dédié au jeu vidéo indépendant du nom de culturegamer.fr verront également le jour. 

Parmi les autres temps forts de l’année, on retrouvera notamment la 5e édition de La nuit de toutes les idées, le 30 janvier prochain. Plus de 200 événements sont attendus à travers le monde autour du thème « Être vivant ». Équilibres écologiques et protection de la biodiversité, avènement de l’intelligence artificielle et modifications du vivant, lutte contre les inégalités dans les conditions de vie, en France et à l’étranger : des centaines de philosophes, écrivains, chercheurs, artistes, activistes et représentants des pouvoirs publics mettront ces questions en débat.

Mais aussi, Livre Paris 2020 avec l’Inde en pays invité d’honneur et un colloque international à Paris sur les enjeux actuels des résidences d’artistes. « Reflecting residencies » qui se tiendra du 26 et 27 mars prochain, accueillera tables rondes et ateliers professionnels autour de la thématique des résidences d’artistes et de ses enjeux actuels. 

Le mois de novembre 2020 sera dédié aux cultures numériques avec la quatrième édition de Novembre Numérique. Au sein d’une programmation riche, sur les cinq continents, la manifestation explorera les nouvelles formes de création : réalité virtuelle et augmentée, jeu vidéo, nouvelles narrations, arts numériques, musiques interactives, théâtre immersif, etc.

Tous les temps forts de l’année sont à retrouver à cette adresse.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.