medias

Inde : l'Université Darul Uloom Deoband entend restaurer plus de 1500 manuscrits

Camille Cado - 23.06.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - manuscrit rare restauration - Darul Uloom Deoband inde - manuscrit religieux coran rare


L’école coranique Darul Uloom Deoband, située dans l’l’État d’Uttar Pradesh, en Inde a décidé de se lancer dans un projet de restauration de grande ampleur : plus de 1500 manuscrits de leur bibliothèque doivent être remis en état. La collection regorge d’ouvrages extrêmement rares sur des sujets tels que la médecine, le droit, l’histoire, la religion, la culture ou encore le soufisme. De futures ressources précieuses pour les chercheurs du monde entier. 
 

Le projet a été entrepris par Maulana Abdul Khalik Madrasi, à la tête du séminaire. « C’est notre héritage, mais aussi un trésor pour les chercheurs qui servent la société et la religion en intégrant les connaissances de nos ancêtres et de nos grands visionnaires dans leur travail de recherche » a-t-il expliqué.

L’opération concerne plus de 1500 manuscrits, dont certains, vieux de 800 ans. Des ouvrages décrits comme « très rares » par le bibliothécaire Mohammad Shafeeq Qasmi. « Certains sont peut-être si rares que je ne pense pas que l’on pourrait en retrouver une copie quelque part dans le monde. Ils constituent de véritables trésors pour les chercheurs. »

Parmi les ouvrages les plus précieux de la collection, plus de 100 manuscrits sur le soufisme, un Coran de l’empereur moghol Aurangzeb, ainsi qu’un manuscrit sur les animaux vieux de 750 ans et écrit par l’auteur Imauddin Zakaria.

Pour un projet d’une telle ampleur, l’établissement a demandé de l’aide aux Archives nationales de l’Inde. Mais aussi, à l’Iran Cultural House de New Delhi, considéré comme un expert dans l’art de la restauration. « Ils ont accepté de nous aider, à condition de prendre une copie de chaque manuscrit restauré, alors nous avons refusé », a souligné Mohammad Shafeeq Qasmi auprès du quotidien indien Hindustan Times.

Le séminaire a également employé des professionnels afin d’avancer plus rapidement dans le projet. « Nous avons une équipe dédiée à ce projet, ils sont en charge de restaurer 150 à 200 pages par jour » a déclaré Mufti Abul Qasim Nomani membre du séminaire.

« Il existe de nombreuses bibliothèques à travers le monde qui possèdent de grandes collections de livres, mais elles correspondent rarement à celle dont nous disposons », a repris Ashraf Usmani, responsable média de l’établissement.

« Les chercheurs viennent ici du monde entier, dont l’Angleterre, les pays du Moyen-Orient et presque tous les coins de l’Inde, car ils peuvent obtenir de précieuses références à travers notre collection unique de livres et de manuscrits. »

À ce jour, 50.000 pages ont déjà été restaurées. Aucune date — même approximative — n’a été donnée quant à la fin du projet.

Photo d’illustration : pixabay license



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.