medias

Grosse journée pour Aurélie Filippetti, ce 19 novembre, avec le lancement de la plateforme France TV Éducation, résultant d'un partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale et France Televisions. Bruno Patino, directeur général délégué et Rémy Pflimlin, PDG, étaient présents avec Vincent Peillon pour cette inauguration d'envergure. Détails et projet d'une nouvelle approche de la WebTV. 

 

 

 

 

Garantis 100 % « vecteur de cohésion sociale » et sans OGM, cette plateforme garantit aux concitoyens « le droit à un égal accès à la culture », revendique la ministre. France TV Éducation sera donc la « parfaite illustration de cette mobilisation et de l'engagement » dont les deux ministères et France Télévisions peuvent faire part. Le tout « en faveur de l'éducation culturelle et de la transmission des savoirs ». 

 

La plateforme se revendique comme un outil éducatif pour les parents, les élèves et les enseignants. Pour ce faire, elle propose une offre « contenus multimédias gratuits à caractère éducatif pour favoriser l'accès à la culture et aux connaissances faciliter l'accompagnement de la scolarité et de l'orientation ». Apprendre, jouer, s'orienter, décrypter, accompagner et enseigner sont donc les maîtres-mots de ce projet.

 

Aucune des vidéos n'est exportable, ce qui contraindra à conserver obligatoirement un oeil sur la page. Dommage également, pour ce qui est de l'accès à tous, puisqu'il faudra exclusivement se retrouver sur le site pour découvrir les textes. Cependant, l'ensemble est bien fait. Pour l'apprentissage, plusieurs sections, très scolaires, permettent de découvrir plusieurs sujets - ici, Rousseau, Baudelaire, Zweig ou Dickens, par exemple. 

 

L'offre éditoriale est composée de contenus provenant de France Televisions, bien entendu, mais également de partenaires spécialisés, comme Universcience ou L'étudiant, le magazine. « La révolution de l'internet et du haut débit marque une nouvelle ère dans la belle épopée de l'égalité des chances. Encore faut-il des offres publiques de qualité, qui soient autant de repères et de jalons donnés aux parents, aux professeurs, et surtout aux élèves et lycéens », note Aurélie Filippetti, posant là le premier des points essentiels. 

 

Le site est en effet assez lourd, et ne dispose pas de version mobile, chose qui aurait été probablement plus proche des consommations en vigueur de la toile auprès des jeunes - et plus globalement. Toutefois, il ne faut pas s'arrêter là : le contenu est assez intéressant et varié et s'adresse à tous. 

 

A découvrir, au moins pour se faire une idée.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.