Chronique culturelle du 11 mai : De Moscou, en Belgique

Clément Solym - 11.05.2011

Patrimoine et éducation - A l'international - chronique - culture - histoire


Chaque jour, retrouvez un petit morceau de l'histoire du monde, pour voyager et se souvenir. Aujourd'hui, vaste tour du vaste monde...


11 mai 1745 : bataille de Fontenoy (Belgique)

Louis XV grâce au Maréchal de Saxe remporte une belle victoire sur la coalition anglo-hollandaise du duc de Cumberland. Une colonne ennemie parvient à percer la première ligne française mais est stoppée par l’utilisation à bout portant de 4 canons. Profitant de la désorganisation créée, les Français (mais aussi des Irlandais !) chargent la colonne disloquée.

La bataille est célèbre et décrite dans de nombreux ouvrages. A signaler le canon artisan de la victoire, du général Rouqueyrol, ouvrage (Lavauzelle – coll. la pensée préservée) évoquant le rôle de l’artillerie dans les batailles (jusqu’à la Première guerre mondiale) et notamment cette fameuse contre-attaque à Fontenoy permise par quelques canons bien placés.


11 mai 1960 : le Mossad enlève Adolph Eichmann (Buenos Aires)

Responsable durant la Seconde Guerre Mondiale de la logistique de la solution finale, l’officier S.S Eichmann est fait prisonnier par les américains en 1945 alors qu'il tente de fuir sous une fausse identité. Le 5 février 1946, il s'évade et gagne l'Argentine après s'être caché en Allemagne, en Autriche et en Italie pendant 4 ans grâce à des complices.

Le Mossad intervient secrètement en argentine, sur ordre du Premier ministre israélien Ben Gourion et parvient à l’enlever et l'exfiltrer vers Israël. Les Israéliens veulent un procès à l'image de celui de Nuremberg pour accomplir un travail de mémoire auprès de la jeune génération. Ce procès est très médiatisé et suivi dans le monde entier. L'accusé reconnait les faits mais affirme n'avoir fait qu'obéir aux ordres reçus. Il est pendu et incinéré le 1er juin 1962. Ses cendres sont dispersées dans les eaux internationales de la Méditerranée.


11 mai 1998 : mort de Kim Philby (Moscou)

Agent double britannique à la solde du KGB, Philby est un des plus célèbres traitres de la période de la Guerre Froide. Issu d'une famille prestigieuse, il est plus ou moins clairement protégé par le gouvernement britannique lorsque les soupçons des services secrets occidentaux se transforment en preuves. Ecarté du MI6, il s’exile à Beyrouth puis gagne l’URSS où il est accueilli en Héros. Le scandale est grand au Royaume-Uni mais aussi en Occident.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.