WiFi en bibliothèques : les syndicats refusent le dialogue avec Paris

Clément Solym - 18.09.2008

Edition - Bibliothèques - WiFi - bibliothèque - Paris


De longue date, le WiFi est sujet à de nombreuses polémiques dans les établissements de Paris. M. Delanoé ayant décidé que sa ville serait numérique, on avait installé des bornes un peu partout, mais des employés se sont plaints.

Aujourd'hui, alors que se tenait le Comité d'Hygiène et de Sécurité, l'intersyndicale CGT, CFTC, FO, SUPAP-FSU, UCP et UNSA, a refusé de se rendre à la réunion, privant « le personnel d'informations essentielles pour leurs conditions de travail », comme l'affirme la Ville de Paris. Une attitude qu'elles qualifient « d'entrave au dialogue ».

Plus de 59 bibliothèques de la Ville ont été WiFisées depuis l'été 2007, avec des normes respectant les mêmes caractéristiques que les bornes utilisées par les particuliers, ou dans d'autres lieux publics, comme les gares, aéroports ou université. Et en septembre 2007, l'intersyndicale avait réclamé que quatre d'entre elles soient désactivées, le temps que « les mesures du niveau de champ électrique » soient prises.

Une dangerosité bien inférieure au seuil réglementaire

Dans un communiqué, la Ville explique que « les résultats des mesures effectuées sur les installations Wi-Fi de quatre bibliothèques ont confirmé des niveaux de 80 à 400 fois inférieurs au seuil réglementaire ». D'autre part, « des visites médicales ont été proposées à tous les agents, qui ont signalé des maux liés au Wi-Fi. Aucune pathologie n’a été diagnostiquée ».

Toute discussion devant se mener sereinement, la Ville enjoint l'intersyndicale à accepter de venir siéger au CHS pour que les mesures et les résultats soient présentés. De leur côté, les syndicats estiment que les experts qui ont fait les relevés ont été choisis par la ville, remettant ainsi leur jugement en question.

WiFi, or not WiFi, c'est vraiment la question...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.