Venise : la sublime librairie Acqua Alta inondée par une marée inédite

Nicolas Gary - 14.11.2019

Edition - Librairies - librairie Acqua Alta - Acqua Alta Venise - marée Venise inondation


Considérée à juste titre comme l’une des plus belles librairies du monde, Acqua Alta, située au cœur de Venise n’a pas été épargnée. Ce 12 novembre, une marée haute, comme la cité lacustre n’en avait pas connu depuis 53 ans, a envahi les rues. La quasi-totalité de la ville s’est retrouvée inondée.


micro-inondation en décembre 2018 - Acqua Alta
 

En italien, on désigne par « acqua alta » ce phénomène maritime assez classique au cours de l’automne. Mais face à la montée des eaux — jusqu’à plus d’un mètre quatre-vingt… — la ville s’est retrouvée, comme le dit le maire Luigi Brugnaro, dans un état d’urgence absolu. 

Bien entendu, ce ne sont pas deux mètres de hauteur d’eau qui se sont déversés dans les rues, mais bien quelques dizaines de centimètres qui ont soudainement recouvert le pavé de la place San Marco. 

Rapidement, le changement climatique a été pointé, bien qu’il ne soit pas strictement responsable : l’acqua alta survient chaque année, mais accompagné cette fois-ci du sirocco, un vent de sud-est, et de pluies diluviennes, elle s’est largement amplifiée. En parallèle, l’affaissement de Venise construite sur cette lagune et la hausse du niveau des mers de quelques millimètres par année (et là, le réchauffement de la planète est mis en cause), sont d’autres causes premières. 
 

Les gondoles n'ont rien pu faire...


Ironie alors, quand la librairie Acqua Alta, historique caverne d’Ali Baba pour les amateurs de livres, s’est retrouvée victime de l’Acqua alta… D’ordinaire, à moins que la marée ne dépasse pas 1,10 m, l’établissement est épargné. Cette fois, personne n’a pu protéger ni les lieux ni les livres qui le peuplent. 

Située à quelques pas de la place San Marco, et créée en 2004, la librairie de Luigi Frizzo a été frappée de plein fouet. Son idée, pour protéger justement les livres des marées, fut de les stocker dans des gondoles et autres petits bateaux — ainsi qu’une grande nacelle centrale. 

Des centaines de livres ont été perdus, et peu d’espoir indique Diana, libraire. « Nous l’appelons Acqua alta, et nous nous attendons toujours à des marées importantes, mais pas si hautes. Il y a de l’eau partout. Nous n’étions pas prêts pour une pareille tempête. L’eau a augmenté de 50 cm de plus que prévu. Hier, je suis même entrée avec mes bottes de pêche », explique-t-elle.

« Quand on en arrive là, on a envie de tout abandonner », explique-t-elle. 



 
Évidemment, Acqua alta n’est pas l’unique librairie victime de cette marée : la situation est identique pour la Libreria Goldoni, également proche de la place San Marco. Contrairement à son confrère, elle fait dans le livre neuf, pas d’occasion, et l’installation est plus celle d’une librairie traditionnelle. Ici aussi, les dégâts sont très importants. 

Après le constat et le désarroi, les habitants de la Sérénissime s’agacent : voilà seize années que des travaux ont cours, pour tenter de prévenir cette situation, avec la construction de remparts — des cloisons mobiles immergées. Ces digues artificielles attendent toujours : le chantier n’est pas encore achevé et l’on ne devait assister à la phase expérimentale pour abriter la cité des Doges… qu’à l’été 2020…


via Libreriamo


Commentaires
Et quand est-ce qu'on interdira aux immenses bateaux de croisière de détériorer Venise?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.