Un éditeur écologiste prolonge son engagement avec une librairie

Clément Solym - 05.12.2020

Edition - Les maisons - Marseille librairie écologie - Wildproject librairie écologie - éditeur écologie défense


Voilà onze ans maintenant que les éditions Wildproject publient des ouvrages centrés vers l’écoresponsabilité et l’environnement, plus largement. Installé à Marseille, son fondateur Baptiste Lanaspeze, revendique cet ancrage social. Et pour le démontrer, décide maintenant d’ouvrir une librairie, reflétant sa propre ligne éditoriale. 


 

En ce début du mois de décembre, Wildproject étend ses racines et plonge dans l’urbanité plus profondément. En choisissant d’ouvrir une librairie orientée à travers quelque 80 titres sur les enjeux environnementaux, l’éditeur donne la parole aux voix les plus significatives, d’où qu’elles proviennent. 

« Au départ, la maison d’édition avait pour objectif d’ouvrir la France aux humanités environnementales, un champ beaucoup plus développé en littérature anglophone, aux États-Unis, mais aussi au Japon, avec Kinji Imanishi par exemple. Le départ de la maison a été très philosophique. Depuis, nous avons ouvert une collection de littérature, qui s’appelle Tête nue, et rassemble du nature writing, mais aussi des œuvres comme le livre de Matthieu Duperrex, qui croise l’écriture littéraire et les sciences sociales », nous indiquait Georgia Froman, traductrice pour Wildproject.
 
L’établissement s’installera au 12 boulevard National, établissant un lien nature entre le travail éditorial et les ouvrages marquants qui focalisent sur les phénomènes écologiques. Les horaires d’ouverture seront contraints — rien à voir avec la pandémie : du mardi au samedi, l’après-midi uniquement, avec pour devanture une table, des vitrines et des livres. Quelques étagères, certainement. 
 

Un lieu pour parler des lieux


De fait, c’est à l’intérieur des bureaux de la maison d’édition, au rez-de-chaussée, que la librairie s’installera. Pour ne vendre que les livres de la maison — et de la sorte, ne pas interférer avec les véritables librairies. 

« Quand en 2015, de grandes maisons d’édition comme Actes Sud ou Le Seuil se sont ouvertes à l’écologie, nous avons eu peur de perdre des parts de marché, poursuit le fondateur. Bien au contraire, ce cercle vertueux a boosté notre chiffre d’affaires », explique-t-il à Nouvelles publications.

Des revenus multipliés par deux en l’espace de quatre années, de 2015 à 2019, quelques aménagements dans la logistique et la distribution : voici que Wildproject peut désormais promouvoir son propre catalogue, et ses mieux défendre encore ses convictions. 

En outre, le lieu offrira un regard sur l’élaboration des livres, avec des archives et des présentations de documents liés – couvertures, échanges : de quoi passer de l’autre côté du miroir de la maison. L’ouverture officielle devrait avoir lieu début janvier. 

« J’aime Marseille. J’entretiens avec elle un lien affectif, et j’y ai surtout trouvé les parallèles homme/nature et ville/nature très prégnants, par sa situation géographique notamment, puisqu’elle est entourée d’espaces naturels auxquels ses habitants sont très attachés », ajoute-t-il auprès de Made in Marseille. Simplement parce que la ville représente une croisée des chemins, et un laboratoire d’expérience, autant que d’expérimentation…

Le premier public visé est celui des scolaires et des entreprises, où sont parfois organisés des affichages temporaires, pour sensibiliser les salariés. La librairie, désormais, entend offrir un point de rencontre supplémentaire, avec la présence d’auteurs et des rendez-vous pour des échanges, comme des lames de fond…


crédit photo : jplenio CC 0


Commentaires
ouais enfin, 80 titres c'est pas ce que l'on appelle une librairie ! C'est faire sa promo !!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.