medias

Suisse : les librairies Payot et Migros parviennent à un accord

Nicolas Gary - 08.09.2020

Edition - Justice - librairies Payot justice - Migros vente livres - épidémie crise sanitaire


Si la Suisse n’a pas connu de confinement comme ses voisins français ou italiens, le commerce a été mis à rude épreuve. En effet, les enseignes de grande distribution Migros ont empiété sur la vente de livres. Entraînant une concurrence avec les librairies qui a conduit à la plainte déposée par Payot. 


 

Dans les cantons de Genève et de Vaud, les boutiques Migros avaient interdiction de commercialiser des livres. Ne relevant pas des biens de consommation courante, seuls autorisés durant la période de semi-confinement suisse, les rayons n’auraient pas dû être accessibles. 

Une ordonnance avait permis au gérant des librairies Payot, Pascal Vandenberghe, d’interdire ces ventes. Mais cette dernière ne fut respectée qu’au doigt mouillé, alors que la Police du commerce ne s’est pas efforcée de la faire respecter. 

Une première victoire était obtenue fin avril, une quinzaine de jours avant la fin de cette étrange période de semi-confinement. La concurrence déloyale prenait fin, mais une plainte au pénal s’ensuivait, et devait rester à juger.
 

Et le combat cessa, faute de combattants


Les deux sociétés n’en viendront cependant pas aux mains juridiquement, puisqu’un accord a été trouvé entre Payot SA et la société coopérative Migros Genève. 

« En date du 24 avril 2020, Payot SA avait déposé plainte pénale contre la Société coopérative Migros Genève, lui reprochant d’avoir continué à vendre des livres dans ses magasins à partir du 17 mars 2020, en violation de l’ordonnance du Conseil fédéral », indique un communiqué.

« Sans aucune reconnaissance de responsabilité, la Société coopérative Migros Genève a décidé, suite à une audience devant le Ministère public le 2 septembre 2020, de verser le bénéfice perçu sur la vente de livres à l’association “Lire et écrire” », précisent les deux acteurs.

La plainte a donc été retirée et la procédure pénale a été classée. Aucun des acteurs ne fera de commentaires.


crédit : ActuaLitté, CC BY SA 2.0 - Migros Balexert


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.