Suisse : les librairies mobilisées autour de la logistique numérique

Clément Solym - 09.09.2012

Edition - Librairies - Suisse - librairies françaises - livre numériques


Le 12 juillet dernier, le Syndicat des Libraires Francophones de Belgique (SLFB) et laFédération Wallonie-Bruxelles recevaient Nicolas Moser, responsable des réseaux commerciaux et des projets internes pour l'OLF, une plateforme suisse de distribution de livres, dans le cadre d'un échange d'expériences. Les marchés du livre des deux pays (Suisse et Belgique) présentent des similitudes – marché multilingue, dépendent majoritairement de l'importation, etc. – susceptibles de guider les libraires belges dans leur réflexion sur le livre numérique. Gros plan sur cette coopérative.

 

Avec Lettres numériques

 

 

L'OLF se définit comme un distributeur de livres physiques, partenaire et prestataire de services pour tous les acteurs du livre. Ce centre de distribution multimédia permet selon ses propres mots d'« assurer avec professionnalisme le relais entre la créateur et son public ». L'OLF assume dès lors différentes fonctions : distribution et logistique pour les éditeurs; grossiste, libre service et plateforme logistique vers les chaînes de magasins.

 

Dès 2008, cette plateforme se tourne vers le marché du livre numérique : son nouvel objectif est de soutenir la librairie numérique pour pérenniser les ventes papier dans les librairies indépendantes. En 2012 est lancé le site e-readers.ch créé et amélioré en fonction de l'expérience acquise au fil du projet. Ce site permet aux revendeurs partenaires de l'OLFde vendre des ebooks sans coûts fixes ni connaissances techniques préalables.

 

En effet, avec la révolution numérique, ces derniers doivent faire face à de nombreux défis : les nouvelles technologies et nouveaux supports, l'évolution des canaux de distribution, l'adaptation de leur politique de prix et de remises, l'application sur internet des droits territoriaux, les nouvelles formes de contrats avec les auteurs, l'interopérabilité des formats d'eBooks et la protection des oeuvres avec les fameux DRM (Digital Rights Management ou Gestion des Droits Numériques).

 

 

 

Pour ses 45 libraires-partenaires, l'OLF se positionne avant tout comme un conseiller et un accompagnateur dans la mise en place progressive d'une stratégie numérique. La plateforme peut ensuite référencer et segmenter les eBooks, prendre en charge les coûts du processus des DRM, transférer gratuitement un catalogue complet multilingue, et surtout proposer des solution « à la carte » pour tous les revendeurs de livres, même ceux qui n'ont pas de site internet.

 

Enfin l'OLFpropose de gérer la partie technique de téléchargement et de certification des ventes, d'apporter un service après vente de qualité et de distribuer des readers compatibles avec les formats eBooks diffusés.

 

Les librairies dans la coopérative ont actuellement un accès gratuit aux services proposés (le site est offert pour la vente numérique) mais cela risque d'évoluer vers une quotepart minimale avec le développement du marché du livre numérique.

 

Cette expérience inspirera-t-elle les libraires belges ? L'avenir nous le dira.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.