medias

République tchèque : le directeur de la bibliothèque nationale limogé

Antoine Oury - 22.07.2020

Edition - International - Republique tcheque - Martin Kocanda - bibliotheque nationale tcheque


Le ministre de la Culture tchèque, Lubomír Zaorálek, a démis le directeur de la Bibliothèque nationale, Martin Kocanda, de ses fonctions, à compter de ce 21 juillet. L'autorité de tutelle de l'établissement patrimonial reproche au directeur des lenteurs dans la rénovation du Clementinum, le complexe historique de la Bibliothèque nationale. Un projet de plateforme numérique supervisé par Kocanda fait quant à lui l’objet d’une enquête de la police et du Service de sécurité et de renseignement tchèque.

Vieille bibliothèque dans le Clementinum


Remplacé par Vít Richter, directeur du conseil d'administration de la bibliothèque, Martin Kocanda s'est vu congédié par le ministre de la Culture ce mardi 21 juillet au matin. Le ministre de la Culture Lubomír Zaorálek a avancé deux motifs principaux pour justifier ce limogeage, à commencer par les retards dans les travaux de rénovation du Clementinum, bâtiment fondé à la fin du XVIIIe siècle, et qui abrite la bibliothèque nationale.

« Cela m'agace de voir que la troisième phase de la revitalisation du Clementinum ne progresse plus, et que la documentation à ce sujet est manquante », a ainsi souligné le ministre de la Culture tchèque. Environ 2 millions de couronnes tchèques, soit 75.000 € environ, ont été investies dans les travaux de rénovation du complexe.

L’autre motif de discorde porte sur la création d’une plateforme numérique pour la Bibliothèque nationale tchèque, un projet de grande envergure, au budget colossal de 144 millions de couronnes tchèques (5 millions € environ), partiellement financé par l’Union européenne. Le ministère de la Culture a dénoncé des « irrégularités » dans la conduite du projet, qui font l’objet d’une enquête conjointe de la police et des services de renseignements tchèques.

Dans les faits, Lubomír Zaorálek reprocherait à Martin Kocanda son opposition à la poursuite du projet. Ce dernier n’a pas démenti, expliquant qu’il avait des doutes quant au montant total et à la technologie mise en œuvre pour cette plateforme. « Les objectifs que devait remplir cette plateforme sont absolument cruciaux. Il s’agissait notamment de l’inscription à distance, ou de l’accès à certains services pour lesquels un déplacement physique est indispensable aujourd’hui. Ce qui me posait question, c’était le prix et les technologies pour ces services », a affirmé Kocanda.

Toujours selon le directeur de la bibliothèque nationale, il aurait stoppé le projet sur les conseils du Fonds national de garantie tchèque, pour préserver les investissements publics.

Martin Kocanda a affirmé qu’il avait été malmené, en tant que directeur de l’institution. « Récemment, j’ai subi des pressions, des menaces, de la part de différents groupes, mon véhicule a été endommagé et on m’a fait savoir que cela pourrait avoir un rapport avec ces questions sur les technologies utilisées et les efforts de certains pour se rapprocher de la bibliothèque nationale. » Le directeur a porté plainte, suite à ces menaces.
 
Le ministère n’a pas commenté les propos de Kocanda, ajoutant simplement que des problèmes de communication avec le personnel avaient également été signalés. Un autre incident a été mis en avant par la tutelle : la préemption par la Bibliothèque nationale d’un acte notarié du XVe siècle en juin dernier, pour 18 millions de couronnes, qui ne furent jamais payées.

Martin Kocanda avait été nommé à la direction de la Bibliothèque nationale tchèque en 2017 par le ministre de la Culture Daniel Herman.


via Blesk, Idnes

Photographie : une bibliothèque dans le Clementinum, à Prague (BrunoDelzant, CC BY 2.0)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.