Réforme des retraites : le ministre de la Culture annule ses voeux à la BnF

Nicolas Gary - 18.01.2020

Edition - Société - voeux Franck Riester - CGT réforme retraite - BnF déplacement ministre


« [L]es conditions ne sont pas réunies pour que celle-ci se déroule sereinement. » Le message est sibyllin, mais accompagne un communiqué du ministère de la Culture, sans appel. Les vœux que devait prononcer Franck Riester sont annulés.

Franck Riester, ministre de la Culture
Franck Riester - ActuaLitté, CC BY SA 2.0


« Nous avons le regret de vous informer que la présentation des vœux aux professionnels de la Culture qui devait se tenir le lundi 20 janvier 2020 à 18 h 30 à la Bibliothèque nationale de France est annulée », assurait le service de presse de la rue de Valois. Et d’embrayer : « Le ministre aura prochainement l’occasion de s’exprimer. »

Pourquoi cette décision ? Selon toute vraisemblance, c’est la réforme des retraites qui est au cœur de ce revirement. Les établissements publics et patrimoniaux sont en effet particulièrement remontés, depuis le début du mouvement.
 



En effet, plusieurs groupes du syndicat CGT (CGT Spectacle, CGT Culture, SNJ-CGT, Filpac-CGT, intersyndicale Culture) s’étaient donné rendez-vous à la BnF le jour-dit. Dans un tract diffusé par les organisations, rendez-vous était donné pour accueillir dignement le ministre. 



Le ministre doit par ailleurs assurer deux déplacements ce jour, dans le cadre de la Nuit de la lecture et se rendre à la médiathèque des Chartreux d’Issy-les-Moulineaux. Il visitera l’exposition Chut ! et rencontrera les enfants participant aux Petits champions de la lecture — initiative encourageant à la lecture portée par le Syndicat national de l’édition.

Plus tard, c’est à la Société des gens de lettres qu’il partira, pour la visite de l’exposition Lune(s) avec l’Observatoire de Paris.

À la SGDL, il doit aussi assister à une lecture de deux extraits de Moman, de Jean-Claude Grumberg par le comédien Antonin Chalon et Zabou Breitman, marraine de la Nuit de la lecture, pour l’édition 2020 de l’événement placée sous le signe des « Partages ».

Dans le même temps, la Ville de Paris sera confrontée peu avant à un autre mouvement de grève, cette fois dénonçant l’ouverture dominicale. Un préavis a été déposé pour ce dimanche 19 janvier, avec la possibilité d’une action reconductible chaque dimanche. Au moins quatre bibliothèques seront concernées par une fermeture ce jour dans la capitale : Jean-Pierre Melville (XIIIe), Marguerite Duras (XXe), Médiathèque de la Canopée (1er), François Sagan (Xe) – d’autres pourraients suivre. 


Commentaires
Faire grève contre l'ouverture des bibliothèques municipales le dimanche? C'est vraiment témoigner d'un manque de considération des publics qui ne peuvent fréquenter les bibliothèques pendant leurs horaires de travail la semaine.
Oui, oui, oui, on l'entend bien assez souvent,,, C'est bien connu, les bibliothécaires n'ont pas de vie en dehors de leur lieu de travail, alors pourquoi leur accorder un jour de repos ?



En attendant, vous ne voulez pas travailler le dimanche non plus, n'est-ce pas? smile
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.