Rapport Racine : le calendrier et les propositions du ministre en février

Nicolas Gary - 23.01.2020

Edition - Société - Franck Riester Racine - rapport Racine auteurs - calendrier propositions février


Les 23 recommandations du rapport de Bruno Racine représentent un début — mais manifestement un bon début. « Je détaillerai au cours de la première quinzaine de février mes propositions et un calendrier d’application », assurait à la remise du document Franck Riester. Nul doute que le ministre de la Culture sera fortement sollicité ces prochains jours.

 

 
La Ligue des auteurs professionnels a été la première à accueillir la remise du rapport… et ses conclusions. Alors qu’elle venait de brosser le tableau du statut effectif des auteurs en décembre 2018, la Ligue avait pu rencontrer le ministre pour défendre la nécessité de mesures fortes.

« Ne le cachons pas non plus, La Ligue et ses membres fondateurs se sentaient alors très seuls à porter cette demande de changement », indique l’organisation dans un communiqué. Car d’autres redoutaient des pertes qu’entraineraient « des modifications de leur statut, sans sembler voir tout ce qu’ils étaient déjà en train de perdre ». 

La suite est connue, ou méconnue : les auditions pour la mission ont débuté, et fort d’un travail collectif, notamment avec la Guilde française des scénaristes et le CAAP, les messages ont été portés. Ce fut également un document de 36 pages de réflexions et hypothèses sur le statut des auteurs, ainsi que les régulations envisageables, qui fut communiqué. Document désormais dévoilé ici.
 

Le changement à venir


Et maintenant, 23 propositions, qui actent la réalité des problèmes rencontrés : « Cela veut dire que ceux qui continueraient à vouloir les nier, comme ceux qui voudraient toujours que rien ne change, tous ceux-là se rangeront officiellement dans le camp du désastre culturel et industriel qui s’annonce dans ce cas. »
 
Retrouver notre analyse des recommandations :

Cependant, la Ligue nuance : les propositions sont « novatrices et à la hauteur de nos attentes ». Elles entraîneraient d’ailleurs une reconfiguration des « rapports de force entre les artistes-auteurs et les exploitants de leur œuvres ». Ainsi qu’une prise de conscience des pouvoirs publics. 
 sur la contestation du SNE voir cet article 

Il revient désormais, comme l’a assuré le ministre, aux politiques de prendre la suite. « Si nous obtenons déjà le renforcement de la représentation professionnelle des artistes-auteurs, par la légitimité démocratique et les moyens financiers, la défense des artistes-auteurs ne pourra qu’en sortir grandie », assure la Ligue. 

Avec l’assurance qu’aux mots du rapport, doivent succéder les actes, après des décennies sans « qu’aucune grande décision politique pour protéger les créateurs et créatrices n’a été prise en France ».


Dossier - De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.