Quatre livres recommandés par Bill Gates, pour la fin d'année

Antoine Oury - 26.11.2020

Edition - Société - Bill Gates - livres conseils - recommandation livres


Le fondateur de Microsoft, désormais spécialisé dans les fondations et autres organismes de philanthropie, ne manque jamais une occasion de partager ses coups de cœur littéraires. Principalement des documents et essais, qui bénéficient ainsi d'une belle mise en lumière. Pour la fin d'année 2020, Bill Gates propose quatre titres, qui reviennent sur de grands événements des mois derniers.

Bill Gates at Hioe Charity Forum


Les 4 livres conseillés par Bill Gates pour la fin d'année 2020 sont les suivants :

The New Jim Crow: Mass Incarceration in the Age of Colorblindness, de Michelle Alexander

Un ouvrage signé Michelle Alexander, professeure de droit, qui décrypte la manière dont le système pénal et l'organisation policière des États-Unis favorisent les discriminations raciales. La surincarcération d'hommes noirs aux États-Unis serait pour elle la recréation de la ségrégation.

Breath from Salt, de Bijal P. Trivedi

Cet ouvrage étudie la mucoviscidose, la compréhension de cette maladie génétique ainsi que les progrès scientifiques et médicaux en la matière, qui pourraient déboucher sur un traitement plus efficace.

The Splendid and the Vile, d'Erik Larson

Paru récemment, cet ouvrage de non fiction de l'auteur du Diable dans la ville blanche s'intéresse à Winston Churchill, à son état d'esprit et ses décisions pendant le Blitz, bombardements de la capitale anglaise par l'armée allemande.
 
Ten Lessons for a Post-Pandemic World, de Fareed Zakaria

2020 oblige, Bill Gates a sélectionné un livre consacré à la pandémie du coronavirus, qui tente de tirer des leçons et des enseignements de cette crise...

via Stanford Medicine

Photographie : Bill Gates en 2020 (Greg Rubenstein, CC BY 2.0)


Commentaires
Comment peut-on écrire : désormais spécialisé dans les fondations et autres organismes de philanthropie au sujet de Bill Gates, tant l'on sait qu'il est justement à l'opposé d'un philanthrope sick sick sick
Le client préféré d'Epstein (et son légataire testamentaire), vous savez, le gars qui proposait des gamines à tous les puissants de la planète et qui s'est suicidé de 12 balles dans la tête puis s'est décapité tout seul dans sa prison, vient nous parler de son avis sur la littérature.

Je ne comprends pas pourquoi il n'a pas sélectionné une « œuvre » du pervers pédophile Matzneff ? Pas assez cochon pour lui ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.