Nabokov fait poser « Laura » aux côtés des playmates

Clément Solym - 09.07.2009

Edition - Les maisons - Nabokov - Original - Laura


Le plus célèbre magazine pour grands garçons de la planète a acquis les droits d'exclusivité pour publier des extraits du dernier roman inachevé de Vladimir Nabokov. C'est The New York Observer qui a révélé l'information mardi. The Original of Laura sera partiellement publié (5000 mots) dans le numéro de décembre de Playboy.

Pendant longtemps, le fils de Vladimir Nabokov, Dimitri, refusait de publier The Original of Laura, selon la volonté de son père. L'auteur avait même demandé à ce que les manuscrits soient brûlés. Mais au printemps dernier, Dimitri a soudainement changé d'avis : c'est ainsi que l'éditeur Knopf a raflé la mise, pour un prix qui reste secret, et pourra faire paraître l'oeuvre cet automne aux États-unis. Pour le Royaume-Unis, c'est Penguin qui aura cette chance, et en France, c'est Gallimard qui peut s'en vanter.

Pour la directrice littéraire de Playboy, Amy Grace Loyd, il fallait donc être dans le coup. Car l'histoire d'amour entre le magazine de charme et Nabokov ne date pas d'hier. Playboy avait déjà, en 1969, publié des extraits de Ada ou l'ardeur. L'écrivain russe est d'ailleurs arrivé 22e de la liste Playboy des personnalités « sexe » les plus importantes, entre la sulfureuse auteure Erica Jong et le fondateur et directeur du magazine, Hugh Hefner.

Amy Grace Loyd s'est donc battue avec l'agent de la famille Nabokov, Andrew Wylie, pour obtenir cette exclusivité. Un combat qu'elle a mené... « avec des orchidées », explique-t-elle, faisant une référence explicite à Ada ou l'ardeur, et rappelant ainsi à M. Wylie que « Nabokov aimait beaucoup publier dans Playboy, et combien Hugh Hefner se consacre à Nabokov et à son héritage ».

L'agent, au départ plutôt réticent à afficher le célèbre auteur dont il a la charge au milieu d'une telle débauche d'images, avait envisagé The New Yorker. Mais Amy Grace Loyd, obtenant des conditions de négociations exceptionnelles de la part de Hugh Hefner, s'avoue « heureuse de vous dire que nous n'avons jamais payé autant pour un extrait de livre ».

Les 5000 mots de The Original of Laura sortiront donc en exclusivité dans Playboy, une semaine avant que l'ouvrage complet ne paraisse. Le livre qui devait disparaître dans les flammes paraitra dans la braise. Messieurs amateurs de littérature et de belles images, vous aurez une excuse valable auprès de votre femme...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.