Mort de Léopold Sédar Senghor : le père de la francophonie au Panthéon ?

Victor De Sepausy - 23.11.2020

Edition - Société - Senghor Pantheon France - président Cote Ivoire - négritude francophonie poète


Poète, académicien français, homme d’État, Léopold Sédar Senghor est l’un des pères fondateurs de la Francophonie. En 2021, sera célébré le 20e anniversaire de son décès. En cette année du 50e anniversaire de la Francophonie institutionnelle, la République française accordera-t-elle la légitime reconnaissance due au poète ?


 

Car, avec Senghor, c’est également le rayonnement de la langue française et de la francophonie en Afrique, en Amérique, en Asie, en Europe et en Océanie, qui est centrale. L’association francophone d’Amitié et de liaison, organisation agréée par l’UNESCO depuis 1991 — et qui regroupe une centaine d’associations francophones — initie une pétition. 
 

Hommage au poète et homme


Son président, Jacques Godfrain, ancien ministre de la Coopération (entre 95 et 97), propose ainsi un texte que l’on signera à l’envi. 

« J’ai été saisi, à de nombreuses reprises, par des personnes et des associations, en France et dans le monde, qui souhaitent que la nation française reconnaissante rende un hommage solennel à Léopold Sédar Senghor », explique-t-il pour motiver ce choix.

« Poète, académicien français, Homme d’État, Léopold Senghor est l’un des pères fondateurs de la Francophonie. »

La pétition sera par la suite adressée à Emmanuel Macron, de sorte que soit inscrit « solennellement dans la crypte du Panthéon, le nom de Senghor ». Il s’agirait donc simplement d’apposer son nom dans la pierre, alors que le concepteur de la négritude et ancien président du Sénégal est enterré au cimetière Bel-Air à Dakar.



 
Cette année, deux autres poètes ont été proposés pour le Panthéon, mais avec un déplacement des corps : Verlaine et Rimbaud, qui seraient, suivant les demandes de pétitionnaires, enterrés ensemble dans l’édifice. Une perspective post-mortem manifestement peu réjouissante pour l’un comme pour l’autre des auteurs.


crédit photo : Leopold Sédar Senghor, domaine public


Commentaires
Nous sommes bien d'accord que ni Rimbaud, ni Verlaine, ni LSS n'ont été choisis pour leurs qualités littéraires (indéniables certes) mais parce qu'ils représentent des "minorités" qui étaient jadis exclues d'un tel hommage national.
"Nous sommes bien d'accord..." Qui est ce "nous" ? Qu'est-ce qui vous permet une telle affirmation ?

Vous ayez soit des sources (que vous pourriez avoir la gentillesse de nous mettre à disposition), soit des biais larges comme des boulevards et un peu trop d'aplomb.
Il y retrouverait son Ami , Félix Eboué qui y est entré avec Victor Schoelcher , sur un discours mémorable de Gaston Monerville
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.