Mort de Jean-Louis Servan-Schreiber, psychanalyste contrarié

Victor De Sepausy - 29.11.2020

Edition - Société - Jean-Louis Servan-Schreiber - décès covid journaliste


Journaliste, fondateur entre autres de L’Expansion, de Radio Classique et de Psychologie Magazine, essayiste et membre d’une famille prestigieuse et foisonnante, Jean-Louis Servan-Schreiber est décédé de la Covid, apprend-on dans la presse. 


 

Auteur de nombreux ouvrages dont certains ont été des best-sellers, il venait de publier en janvier dernier Avec le temps… tout ne s’en va pas, aux éditions Albin Michel. « J'ai pris plaisir à écrire ce livre résolument positif, dans une époque qui ne l'est guère. Il traite de Dieu, de l'égo, de l'émotion, des animaux, des valeurs, du doute, de notre rapport aux médias. J'y constate que, sans le moindre chauvinisme, j'ai eu de la chance de naître Français. Le fil rouge de cette aventure ? Le temps, mon maître implacable en toutes choses, Cioran n'a-t-il pas dit : “Je tue le temps et le temps me tue. On est à l'aise entre assassins.” ».

Né en 1937, il avait rêvé de devenir psychanalyste, mais la famille pèse sur son avenir et au terme d’études menées à Sciences Po, il s’engage dans le journalisme. Ce sera tout d’abord dans Les Échos qu’avait fondé son père, avant de prendre place à l’Express, où son frère officiait déjà. 

À l’occasion de ses 80 ans, il avait fait paraître un ouvrage, 80 ans, un certain âge, prolongeant les réflexions et turpitudes de l’homme, quand il en avait quarante. De la crise de la quarantaine à la vigueur de l’octogénaire, il soulignait : « Après 80 ans, on joue les prolongations. » 



La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a diffusé un communiqué pour lui rendre hommage : 
 

C’est avec une grande tristesse que la Ministre de la culture, Roselyne Bachelot-Narquin, a appris le décès de Jean-Louis Servan-Schreiber. Un grand homme de presse nous a quittés. Entré jeune journaliste, en 1960, au quotidien Les Echos, créé par son père et son oncle, il en prend la direction deux ans plus tard. En 1964, il intègre L’Express, fondé par son frère Jean-Jacques, et c’est ensemble qu’ils transforment cet hebdomadaire en premier « newsmagazine » de France. La formule remporte un succès immédiat. Toutes les créations ultérieures de magazines d’actualité français s’en sont directement inspirées.
En 1967, désireux de lancer sa propre entreprise de presse, Jean-Louis Servan-Schreiber crée L’Expansion, autour duquel il développe, au cours des 27 années suivantes, le premier groupe de presse économique français, qui comprendra plusieurs autres journaux ainsi que des activités d’édition et de séminaires.
En 1997, il achète Psychologies magazine et en fait, avec son épouse, Perla, un succès de presse incontesté, Psychologies magazinedevenant le deuxième mensuel féminin haut de gamme français en diffusion, présent dans plusieurs pays étrangers. « JLSS » a ainsi marqué l’histoire de la presse française. En plus de ses activités de presse, il a enseigné et a été chroniqueur sur plusieurs radios et télévisions. Il est aussi le créateur de Radio Classique. 
Jean-Louis Servan-Schreiber était également essayiste. Ses dix-sept livres traitent des évolutions de nos sociétés confrontées à la modernité, du comportement humain et d'une philosophie optimiste de la vie. Défenseur actif des droits de l'homme, il a par ailleurs lancé et présidé le comité de soutien de l'organisation Human Rights Watch en France, qui alerte gouvernements et médias sur les atteintes aux droits humains dans 70 pays.



Dans l’un de ses derniers ouvrages, Pourquoi les riches ont gagné, il s’interrogeait sur les sombres avancées du capitalisme au sein de notre société. Sur des dernières décennies, il pointait cet accroissement des richesses, concentrées dans les mains d’un nombre de plus en plus restreint.


 

Crédit photo : Jean-Louis Servan-Schreiber - ActuaLitté, CC BY SA 2.0



Commentaires
Il est plus vraisemblable qu'il soit mort tout en ayant la Covid que par la Covid, comme 99.99999 pour-cent des cas.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.