Les ebooks font renaître les classiques pour ados

Clément Solym - 16.11.2012

Edition - Les maisons - The Baby-Sitters Club - Scholastic - Années 1980


Avoir un reader ne sert pas qu'à se procurer en deux trois clics les derniers best-sellers à la mode. Nos amis anglo-saxons en profitent pour remettre au goût du jour les livres pour pré-ados qui ont naguère connu un grand succès. Les titres en question ne nous disent pas grand chose en France, mais cette nouvelle semble en réjouir plus d'un, notamment avec la version numérique de the Baby-Sitters Club.

 

 

Martin & Godwin-9688

 Ann M. Martin (à droite), Skokie Public Library, CC BY-NC-SA 2.0

 

 

La série, comme son nom l'indique, raconte l'histoire d'une bande de copines de Stoneybrook dans le Connecticut qui mettent en place leur propre entreprise de garde d'enfants. Cette idée a visiblement été pour le moins féconde puisque la série ne compte pas moins de 131 livres, écrits entre 1986 et 2000 par Ann M. Martin.

 

En version papier, les livres se sont vendus à 176 millions d'exemplaires, raison de plus pour tenter le passage au numérique. L'auteur, quant à elle, assure que ses livres sont encore d'actualité : « les livres traitent de thèmes et de problèmes de la vraie vie qui ont encore tout leur sens aujourd'hui. » Autrement, Scholastic, l'éditeur à l'origine du projet, compte bien séduire au-delà du public nostalgique des années 1980.

 

Le lancement de cette version 2.0 est prévu pour le 1er décembre avec déjà vingt titres disponibles. Les prix annoncés sont relativement modiques : certains sites parlent de 6 dollars l'unité. Pour accompagner cette sortie, l'éditeur va dévoiler du contenu exclusif sur la page des fans de la série sur Facebook. Eh oui, les jeunes filles des années 1980 et 1990 sont maintenant férues de technologie, pas étonnant que l'on trouve quantité de blogs où elles échangent leurs souvenirs à propos de ces moments de lecture inoubliables à n'en pas douter. 

 

Plus proche de nous, rappelons le petit émoi causé par le liftging subi par le club des cinq d'Enid Blyton. (Voir notre actualité) C'était il y a deux ans, l'éditeur Hodder avait entrepris de moderniser le vocabulaire pour expurger le livre des termes vieillis ou maintenant considérés comme offensants. Il en avait été de même aux USA pour les livres de Mark Twain auxquels on avait retiré le terme de nigger pour le remplacer par le terme correct d'aujourd'hui. Ici rien de tel, mais ces deux cas tendent à montrer que les livres pour enfants, aussi, peuvent traverser les époques. 

 

Ce n'est d'ailleurs pas le seul projet du même type aux États-Unis. Christopher Pike, le Stephen King des adolescents (paraît-il) va lui aussi voir ses livres passer au format numérique.  

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.