La série Le jeu de la dame fait exploser les ventes de livres d'échecs

Gariépy Raphaël - 26.11.2020

Edition - Economie - Edition économie vente - série Netflix adaptation - Le jeu de la dame échecs


Message aux admirateurs d’Anya Taylor-Joy/Beth Harmon ayant décidé de se mettre aux échecs après le visionnage des 8 épisodes : sachez que vous n’êtes pas les seuls. 
 


Disponible sur Netflix depuis tout juste un mois, The Queen Gambit, ou Le jeu de la dame dans sa version française, fait un carton planétaire. La série est rapidement entrée dans le top 10 de la plateforme pour 92 pays, se classant même à la 1ere place pour 63 d’entre eux. 

Ce succès avait déjà propulsé le roman de Walter Tevis, dont la série s’inspire, dans la liste des meilleures ventes du New York Times alors que l’ouvrage a été publié plus de trois décennies plus tôt. Mais les répercussions se font ressentir plus loin encore. 
Selon des données récentes du groupe NPD, les ventes de jeux d’échecs ont bondi de 87 % aux États-Unis, mais le plus impressionnant reste les ventes de livres d’échecs qui ont, elles, augmenté de 603 %. « Les ventes de livres d’échecs et de jeux d’échecs étaient auparavant stables ou en baisse depuis des années », explique Juli Lennett, spécialiste de l’industrie des jeux pour NPD.
 

La série retrace le parcours de Beth Harmon, prodige des échecs et orpheline. Au fur et à mesure des épisodes, la jeune femme rencontre des adversaires de plus en plus coriaces et doit souvent se plonger dans les parties et les conseils des grands maitres d’antan pour progresser. On la voit ainsi à de multiples reprises, un livre à la main, en train d’étudier avant un match important. 

Certaines des œuvres ou parties d’anciens joueurs sont clairement citées par Harmon et ont logiquement bénéficié d’une croissance importante. C’est par exemple le cas des Principes fondamentaux des échecs de José Capablanca. Publié en France aux éditons Olibris dans une traduction de Frank Lohéac, l’ouvrage est le premier texte d’échecs sur lequel met la main l’héroïne...



Crédit photo : Netflix 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.