L'auteur de science-fiction américain Ben Bova est mort

Antoine Oury - 01.12.2020

Edition - International - Ben Bova - auteur sf americain - science fiction auteur


Relativement peu connu en France malgré une imposante bibliographie de plus d'une centaine de livres, l'écrivain américain Ben Bova est mort ce 29 novembre 2020 à l'âge de 88 ans. Très au fait de l'exploration spatiale et même impliqué dans la recherche à la fin des années 1950, il fut également président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America, organisation professionnelle d'auteurs de science-fiction, au début des années 1990



Chargé de la transmission de l'information pour le Programme Vanguard, à la fin des années 1950, Benjamin William Bova participe ainsi aux recherches autour de la première mise en orbite d'un satellite artificiel. Cette expérience professionnelle, qui sera suivie par une autre, similaire, dans un laboratoire de recherche sur les lasers et la dynamique des fluides, ne fera qu'accroître son intérêt pour la science et l'exploration spatiale.

Ces deux éléments se retrouveront plus tard au cœur de toute son œuvre, qui compte aujourd'hui plus d'une centaine de titres publiés. Relativement peu traduit en français, Ben Bova a publié un grand nombre de séries aux titres évocateurs, comme Les planètes du Grand Tour (quelques titres traduits par Bruno Bodin chez Fleuve noir), Voyagers, To Save the Sun (avec A. J. Austin) ou Orion.

Bova publie son premier roman, The Star Conquerors, en 1959, et plusieurs nouvelles dans des revues de l'époque, comme Amazing Stories, Analog Science Fact and Fiction, Galaxy Magazine ou The Magazine of Fantasy and Science Fiction, rappelle un de ses éditeurs, Tor.

Quelques années plus tard, il prend la direction éditoriale de plusieurs magazines du genre, avec Analog, d'abord, puis Omni. Étant données ses affinités avec la science et les technologies, il met l'accent sur la « hard science-fiction », un sous-genre qui accorde une grande importance aux descriptions technologiques réalistes et à la cohérence des univers décrits.
 
Véritable pointure dans son domaine, Ben Bova travailla notamment avec le réalisateur George Lucas, signant l'adaptation littéraire de son film THX 1138. Président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America entre 1990 et 1992, Bova présida aussi la National Space Society, association soutenant l'exploration spatiale.

« Je suis dévastée par la perte de Ben Bova. Il était si accueillant envers les nouveaux écrivains, il incarnait une véritable philosophie du progrès », a commenté Mary Robinette Kowal, présidente de la SFWA. Ben Bova est mort de complications dues à la Covid-19, précise encore le communiqué de l'organisation.



Photographie : Ben Bova en 2008 (capture d'écran YouTube)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.