Hadopi 2 sort des armes de destruction massive, Daniel Kaplan

Clément Solym - 17.07.2009

Edition - Société - Kaplan - Hadopi - industrie


Dans un entretien accordé à 20 minutes, Daniel Kaplan, Directeur général de la Fondation internet nouvelle génération (Fing) dresse une analyse percutante de l'industrie musicale et du web 2.0, sans épargner Hadopi 2.

Pour Daniel Kaplan, l'industrie musicale n'a pas saisi les nouveaux enjeux de la production culturelle, et un dispositif de flicage comme Hadopi 2 ne pourra être que néfaste.

Think different, un impératif

Il estime en effet que « le monde de la production culturelle (musique, cinéma, etc.) continue à penser comme une industrie classique : elle voit le produit comme un produit qui doit se vendre à l’unité. Or avec l’évolution de la technique et des pratiques des utilisateurs, l’œuvre devient quelque chose de dilué, qui se dissout dans le flux ».

Et il n'hésite pas à faire porter directement la responsabilité à l'industrie musicale qui aujourd'hui se plaint de ce nouveau modèle : « Elle a créé une bonne partie de ces artistes avec des logiciels marketing (...) Avec les nouvelles conditions de production et de diffusion, quand un bien ne coûte rien à dupliquer, sa valeur approche de zéro. Il faut donc changer de modèle économique ».

Musique, livre : le numérique, même combat

Nous vous montrions par ailleurs hier que les enjeux à venir pour l'édition sont exactement les mêmes avec le développement des ebooks. En négligeant le livre numérique et en ne proposant pas d'offres intéressantes, des ebooks vendus au prix que du papier provoqueront le même engouement qu'il y a 10 ans pour le téléchargement illégal de musique.

Les éditeurs veulent en effet compenser le manque de demande actuel pour les ebooks par une hausse des tarifs. Cette hausse des tarifs, au moment venu du développement massif de la consommation de livres numériques, entrainera des pratiques de piratage. Des pratiques provoquées par les mêmes qui demain voudront les combattre à l'aide de mouchards...

Confusion entre consommateur et législateur

Car pour Daniel Kaplan, « Hadopi 2 sort des armes de destruction massive (...) Considérer que défendre les droits d’auteur impose de surveiller les ordinateurs et de leur coller des mouchards, c’est une folie (...) Car une fois que, pour le droit d’auteur, on a le droit de couper l’accès à Internet des citoyens, on pourra couper cet accès pour d’autres raisons ».

Et imaginons un petit parallèle sans prétention. Vous êtes pris en train de photocopier illégalement un livre papier. Sanction immédiate : vous êtes interdit de lecture et d'accès aux bibliothèques et librairies pendant un an... Cela ressemble à de la science- fiction...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.