États-Unis : les livres numériques Amazon Publishing bientôt en bibliothèque ?

Antoine Oury - 03.12.2020

Edition - Bibliothèques - Amazon Publishing livre numerique - ebooks bibliotheques - pret numerique


Les bibliothécaires américains dénoncent depuis plusieurs années un état de fait, imposé par Amazon. Les ouvrages publiés par sa filiale Amazon Publishing restaient ainsi indisponibles au prêt dans les établissements de lecture publique. Une situation qui pourrait enfin changer, dès l'année prochaine, suite à des négociations.

DSC_1351


Les bibliothécaires américains, et notamment leur organisation professionnelle, l'American Library Association (ALA), dénoncent depuis plusieurs années la politique appliquée par Amazon en matière de prêt numérique. Une fin de non-recevoir, pure et simple, pour les établissements publics qui souhaiteraient inclure des titres publiés par Amazon Publishing dans leur offre de prêt numérique.

« Le plus grand obstacle pour les bibliothèques est celui créé par les fins de non-recevoir de la part des sociétés : un refus de vendre des services, peu importe le prix », relevait l'ALA en octobre 2019. Amazon souhaite en effet garder l'exclusivité sur les livres numériques qu'il publie, considérés comme un argument commercial de choix pour de potentiels clients.

Cette politique de rétention pourrait bien cesser en 2021, à en croire les échos de négociations menées entre Amazon et la Digital Public Library of America (DPLA) pour obtenir l'ouverture des prêts numériques d'ouvrages publiés par Amazon.

La multinationale américaine aurait pour projet « de tester différents modèles » l'année prochaine, selon un porte-parole. « Nous sommes convaincus que les bibliothèques jouent un rôle primordial dans la société, et notre priorité reste de rendre les livres numériques Amazon Publishing accessibles, selon un modèle viable pour les auteurs et les usagers des bibliothèques », poursuit ce porte-parole auprès de The Hill.
 
Pour l'instant, aucun indice n'a été communiqué quant aux conditions régissant ses prêts dans les bibliothèques américaines : Amazon pourrait très bien vendre les licences de ses titres à des prix prohibitifs, ou encore faire expirer ces mêmes licences après un laps de temps assez court, comme un ou deux ans... Des pratiques déjà observées en la matière, notamment du côté de certains éditeurs...

Photographie : Tinh tế Photo, domaine public


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.