En Italie, le gouvernement augmente les aides aux petits éditeurs

Federica Malinverno - 23.11.2020

Edition - International - aides petits éditeurs - Italie soutien industrie - livre édition commerce


Après les 10 millions € alloués à l’été, le gouvernement a opté pour un soutien plus généreux avec une audience de bénéficiaires plus large.

L'Orma Editore

 
Dix millions d’euros pour la petite édition : c’est le montant du décret qui avait été signé le 30 juillet 2020, par le ministre des Biens et des Activités culturelles et du Tourisme, Dario Franceschini, pour aider les petits éditeurs italiens en crise à cause des effets de la pandémie. Une disposition qui avait été saluée par les institutions et les associations professionnelles du métier du livre, mais qui s’était démontrée insuffisante.

Beaucoup de maisons ne remplissaient pas les conditions pour être éligibles. Par ailleurs les ressources devaient être réparties entre les bénéficiaires à la hauteur de 1 % du chiffre d’affaires 2019, avec une limite maximale fixée à 20.000 €.

Aujourd’hui, d’après une mesure du Ministère des Biens et Activités Culturels et du Tourisme, les critères de distribution du fonds pour les petits éditeurs ont été modifiés, en doublant la contribution de 1 % à 2 % du chiffre d’affaires des microentreprises. Ainsi, les éditeurs ayant un chiffre d’affaires inférieur ou égal à 2 millions d’euros et plus de dix publications au cours de la dernière année. De même, a été étendue l’audience des bénéficiaires aux entreprises de moins de 50 employés qui ne dépassent pas les 10 millions de chiffre d’affaires.

Ces dernières étaient initialement exclues et pourront désormais demander une contribution de 1 % de leur chiffre d’affaires, jusqu’à épuisement des ressources disponibles. Le délai de dépôt des demandes d’accès aux contributions pour les petites maisons d’édition a été prolongé jusqu’au 21 novembre 2020.
 

La pluralité culturelle 


Ricardo Franco Levi, Président de l’Association des éditeurs italiens, approuve la mesure du Ministère de la Culture : « Nous nous félicitons vivement de la décision du gouvernement de rendre plus généreux le soutien aux petits éditeurs et d’élargir l’éventail des bénéficiaires, répondant ainsi à nos remarques, afin que l’ensemble du budget de dix millions d’euros puisse être utilisé au mieux. Une aide importante à un moment difficile. » 

Il sera ainsi possible d’inclure dans cette mesure les maisons qui animent la foire de la petite édition Più libri più liberi, qui se tient d’habitude à Rome chaque année en décembre et qui cette année a été remplacée par le festival littéraire inédit Insieme.

Diego Guida, vice-président de l’AIE et président du groupe des petits éditeurs, tient à souligner l’importance de ces derniers : « Les petits éditeurs, comme nous l’avons toujours dit, sont un acteur essentiel de la pluralité culturelle de notre pays et l’attention que le gouvernement leur porte est une excellente nouvelle pour nous. »

crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.