Édition : selon les pays, les conséquences variables de la crise Covid-19

Antoine Oury - 25.11.2020

Edition - International - marches edition - covid-19 edition - union internationale editeurs


L'année 2020 touchera bientôt à sa fin, avec l'espoir, dans l'industrie mondiale de l'édition aussi, que 2021 sera un peu plus sereine. L'Union internationale des éditeurs (UIE), organisation professionnelle, a rédigé un rapport dressant un premier bilan de la crise liée au Covid-19 et de ses conséquences pour les marchés nationaux de l'édition.

Covid-19 fermer / Restez chez vous


Dans le domaine des industries culturelles aussi, la crise liée au Covid-19 révèle les inégalités de développement : un rapport, publié par l'Union internationale des éditeurs (UIE, ou IPA, International Publishers Association), fait état de la situation des marchés nationaux du livre dans plusieurs pays. Le tableau ainsi brossé fait apparaitre des difficultés plus importantes pour les industries en développement, notamment en Afrique ou en Asie.

L'Argentine et le Brésil, en Amérique du Sud, font aussi état d'une forte baisse des ventes, liée au confinement et à la fermeture des points de vente, mais aussi à la réduction du pouvoir d'achat. Au Brésil, la baisse des ventes est estimée entre 60 et 90 %.

En Égypte, Jordanie et dans les Émirats arabes unis, la disparition des foires régionales du livre a mis un sérieux coup d'arrêt à l'activité : les ventes égyptiennes de livres sont en baisse de 70 % sur l'année 2020, quand la Jordanie a vu les achats diminuer de l'ordre de 60 à 95 %. En Turquie, un pouvoir d'achat en berne et une économie en crise risquent d'aggraver une baisse des achats pourtant mesurée, de 20 % « seulement », pour l'instant.

Le Maroc, de son côté, n'envisage pas un retour à la normale avant un moment, après des ventes en baisse de 70 %.

En Afrique, les marchés du livre qui dépendent fortement des ouvrages scolaires et pédagogiques souffrent largement. C'est le cas au Kenya, où les ventes scolaires représentent 90 % du marché, mais aussi en Côté d'Ivoire, avec une chute estimée entre 40 et 80 %. Après des ventes en baisse de 80 % en 2020 par rapport à l'année précédente, les éditeurs du Ghana s'attendent à des mois difficiles, en raison de la baisse du pouvoir d'achat de la population.

Ceux du Nigeria ne sont pas plus optimistes, relève l'UIE. Seule l'Afrique du Sud se distingue, avec une baisse de 60 %, mais de premiers signes qui tendent vers un retour à la normale.
 

Des marchés du livre en convalescence


À l'inverse, du côté des marchés de l'édition plus développés, les dégâts sont plus mesurés, même si l'année 2020 reste délicate. Une des baisses les plus importantes se retrouve en France, avec un déclin de 66 % des ventes à l'occasion du premier confinement, qui avait vu les librairies totalement fermées. À l'heure du bilan de l'année 2020, l'industrie du livre française s'attend à des ventes en baisse de 25 % par rapport à l'année dernière.

D'autres pays ont réussi à rattraper en partie les ventes en berne du début d'année, comme l'Allemagne, qui passe d'une chute de 50 % à une prévision arrêtée à 10 % de baisse en 2020 par rapport à 2019. Idem en Italie, où l'année 2020 devrait se terminer sur une baisse de 10 % des ventes par rapport aux douze mois de 2019, et en Russie, où la baisse serait aussi limitée à 10 %.
 
Les « signes d'un retour à la normale » sont constatés sur plusieurs marchés de l'édition, notamment le Canada, la Chine, la Corée du Sud, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, l'Espagne et les États-Unis. Au Royaume-Uni, la situation est particulièrement contrastée : les petites et moyennes maisons d'édition sont beaucoup plus touchées que les groupes plus importants.

Enfin, quelques pays peuvent se targuer de sortir de l'année 2020 avec une croissance des ventes de livres : l'Australie, après une baisse des ventes de 30 % lors d'une première vague, serait en pleine forme, comme le Japon (des chiffres officiels ne sont pas disponibles pour ce dernier pays, indique l'UIE).

Le rapport complet est disponible ci-dessous, en lecture et téléchargement.



Photographie : illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.