Coronavirus : réouverture des librairies prévue le 14 avril en Italie

Nicolas Gary - 10.04.2020

Edition - International - librairie Italie coronavirus - confinement Italie commerces - date réouverture librairies


Le nouveau décret concernant le confinement des Italiens prolonge la période à domicile jusqu’au 4 mai. Cependant, à partir du 14 avril, de premiers relâchements sont autorisés. Le Premier ministre doit communiquer ce jour le document, et certains points ont d’ores et déjà été diffusés dans la presse.

Librairie Feltrinelli Rome
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Apaiser les tensions, parvenir à rallumer progressivement les moteurs économiques et industriels du pays, rien n’est simple. Pourtant, la « reprise graduelle et progressive des activités » était bien au cœur des échanges entre ministres. 

Dans ce contexte, les entreprises produisant des machines agricoles seront autorisées à reprendre le travail à compter du 14 avril, de même que les librairies et les papeteries. Une décision prise, nous explique-t-on, pour permettre aux libraires de profiter d’un délai de deux semaines pour accepter les nouveaux titres des offices du 2 mai. 

Pour le reste des secteurs, il faudra patienter jusqu’a 4 mai : pour des millions de citoyens, qui ont achevé leur premier mois de confinement ce 9 avril, la vie reprendrait alors à cette date.

Pour accompagner les entreprises dans ce contexte, plusieurs dispositifs sont à l’étude, sur les principes qui régissent les pays depuis quelques semaines : respect des distances entre deux personnes, port de masques et de gants. 

Les négociations avec les partenaires sociaux, les Régions et syndicats se poursuivront. Les experts du comité scientifique ont en effet proposé de laisser passer les ponts du 25 avril et du 1er mai, redoutant que les Italiens ne se précipitent sur les plages, dans un afflux global de population, particulièrement dangereux. 

Reste que la prudence est de mise : « La santé étant menacée, il n’y a pas d’économies qui tiennent », a assuré le député Francesco Boccia. 

Toutefois, pour les personnes âgées et celles à risque, le confinement pourrait se prolonger au-delà de la date fatidique, par mesure de sécurité. (via Il corriere della sera)

 

Mise à jour — 17 h 30 : 


L’association italienne des éditeurs vient de saluer cette première étape fondamentale pour la filière Livre. Une réouverture qui sera le premier pas pour que le monde du livre revienne « à la normale et émerge de la très importante crise où nous nous trouvons tous », indique le président de l’AIE, Ricardo Franco Levi.

Mais ce mouvement ne doit pas cacher l’impérieuse nécessité d’une aide d’urgence, demandée conjointement par éditeurs et libraires. « Bien sûr, il revient aux libraires individuellement d’avoir le dernier mot sur la réouverture de leurs magasins, pour protéger la santé des clients et de leurs employés, valeur première pour nous tous. »

 

Mise à jour 11/04 - 10 h 15 : 


L’Associazione librai italiani apprécie à sa pleine valeur la décision du gouvernement. Son président, Paolo Ambrosini, est certain que « les librairies italiennes qui, avec un grand sens des responsabilités, ont suivi l’obligation de fermeture répondront avec le même sens civique à l’invitation ».

Le travail est déjà en cours pour fournir à toutes et tous les informations nécessaires à l’organisation de cette reprise de l’activité. Et de poursuivre : « Nous sommes conscients que cette réouverture ne rendra pas les 25 millions $ perdus au cours du premier mois. Pour cela, nous demandons la création d’un fonds spécial avec une contribution non remboursable. »

 

Mise à jour 12 avril — 10 h : 


Le président de la Région Lombardie, Attilo Fontana, a ratifié une nouvelle ordonnance, contenant des mesures anti-propagation. Cette dernière fait suite à l’ordonnance gouvernementale et entrera en vigueur du 14 au 3 avril. 

Si le Premier ministre Giuseppe Conte prolonge les mesures restrictives jusqu’au 3 mai, en accordant aux librairies une solution de réouverture, la Lombardie, elle, maintient leur fermeture — ainsi que celle des papeteries. Les livres seront achetables uniquement en hypermarchés et supermarchés, précise-t-il. 

« Les données épidémiologiques sont de loin supérieures aux éléments nationaux : au 10 avril 2020, près des deux cinquièmes de la population italienne infectée étaient de Lombardie », souligne le document. Le choix de maintenir la fermeture découle donc d’un contexte différent, « et de projections sur la poursuite de la contagion, qui nécessite de limiter les contraintes déjà en vigueur ».


Commentaires
Est-ce une bonne solution de ré-ouvrir maintenant alors qu'ils n'ont pas encore atteint le pic ? Je ne pense pas. Qu'en est-il en France ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.