Ces auteurs de science-fiction que l'armée française a missionnés

Nicolas Gary - 05.12.2020

Edition - Société - auteurs science fiction - armée française avenir


En juillet 2019, l’armée française dévoilait l’un de ses projets les plus littéraires : monter une équipe de romanciers, la Red Team, qui allait explorer l’avenir. Leur objectif, élaborer des « hypothèses stratégiques valides », pour aider le ministère dans ses exercices de prospectives. Tenue secrète, la Red Team vient finalement d’être dévoilée…


 

Une existence publique, mais des travaux tenus secrets, et plus encore, des conclusions qui resteront dans les coffres-forts de l’armée. Et ce, « compte tenu de leur sensibilité et pour se prémunir d’inspirer de potentiels adversaires ». Auteurs et futurologues, associés pour inventer les risques, les évolutions et les menaces, le projet n’avait rien d’un roman de science-fiction.
 

Un engagement citoyen


Et voici que la Red Team a été officiellement dévoilée ce 4 décembre, à l’occasion du Forum Innovation Defense 2020. La ministre des Armées, Florence Parly, a longuement exposé les profils des auteurs retenus, et leurs missions.

Elle est donc composée de 10 scénaristes et auteurs de science-fiction, dont la mission est d’imaginer « les menaces qui pourraient mettre en difficulté la France et ses intérêts à l’horizon des années 2030-2060 ». Le recrutement qui avait débuté en décembre 2019 laissait quelques mois aux candidats pour déposer leur dossier. 

Un projet manifestement « unique en Europe » et qui est déjà à pied d’œuvre, avec quelques scénarios de menaces élaborés. 

« Je souhaite que la Red team soit pour les auteurs de science-fiction qui la composent un espace de liberté et de partage privilégiés, ceci bien sûr dans le strict respect de l’autonomie de ses membres et à l’abri de toute influence qui viendraient brider l’imagination », assure la ministre.

Le tout avec une ligne de conduite bien définie : « Étonnez-nous, bousculez-nous, faites-nous sortir de nos habitudes et de notre confort. Soyez les éclaireurs des chemins que nous n’avons pas vus ou que nous ne voulons pas voir. Votre mission est sérieuse, précieuse et exigeante. Et je salue ici un engagement profondément citoyen : votre engagement à la fois collectif et personnel au service de la défense de la France et de ses valeurs qui font la fierté de notre pays. »



 
La liste est la suivante : 

La Team Design, chargée de représenter et figurer les projections des autres équipes : 
François Schuiten, dessinateur
Jeanne Bregeon, dessinatrice
Hermès, scénariste

La Team P-Nation, qui va explorer la thèse d’une Nation pirate, qui rejettent la possibilité d’un implant de traçage, et s’empare des littoraux, ayant constitué des sortes de favelas mobiles, et portée par un activisme cybernétique :
Laurent Genefort, auteur
Romain Lucazeau, auteur
Virginie Tournay, auteur
Numericus, auteur

La Team barbaresque, se concentre sur le groupe mené par Alia n’Saadi, dont le visage est mouvant, produit par des images-deepfake : 
DOA, auteur
Xavier Maumejean, auteur
Xavier Dorison, auteur



Trois segments, donc, pour trois approches complémentaires. Quelques-unes de leurs premières projections et hypothèses de travail ont été exposées dans le cadre de la rencontre organisée par le Forum. Au menu, cyberpiraterie, migrants climatiques, dépendance technologique, puçage systématique des individus et autres questions de puissances mondiales. 

« La Red Team mettra en œuvre un processus structuré et itératif favorisant l’intuition et la créativité. Elle fera se confronter aux savoirs militaires, la science-fiction, la recherche scientifique pluridisciplinaire et les arts », indique plus spécifiquement le ministère des Armées.

La présentation complète est disponible en vidéo




Commentaires
1er avril ou... doomsday ? L'horloge de l'apocalypse avance d'un cran.
Bien contents pour ces auteurs qui vont vivre sans aucun doute une expérience enrichissante aussi bien qu'étonnante.

Ayant postulé pour la Red Team aussi, je voudrais simplement ajouter que le recrutement est aussi digne que celui du privé : une fois que vous avez envoyé votre CV et qu'ils ont accusé réception, c'est le néant total côté réactivité s'ils ne vous prennent pas.

Le monde crève de ces RH inhumaines qui manient le « matériau humain » comme si c'était un produit d'entreprise. Je pense que le monde s'améliorerait en virant les ressources humaines (quelle hypocrisie ce terme !) du système entrepreneurial !
J'ai oublié... J'ai écrit cela, parce que je pensais que l'armée prônait d'autres valeurs. Il faut croire qu'elle n'est pas à l’abri des dérives du monde moderne.
Provenant d'une famille de militaires, je sais qu'il ne faut pas confondre les bureaucrates se demandant si la poudre provenant de tirs de pistolets glocks est nocives pour la santé du tireur et les combattants du front donnant leur vie pour leur pays. Je salue néanmoins l'effort du ministère, car je considère que la science-fiction est une littérature invitant à la réflexion, et dépeignant tellement de futurs angoissants qu'il est heureux que le gouvernement se penche dessus. A voir si cela sera utile ou s'il s'agit juste d'un étrange coup de com'.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.