medias

Carine Rolland ouvre les négociations avec les bibliothèques parisiennes

Cécile Mazin - 18.09.2020

Edition - Bibliothèques - médiathèque ouverture dimanche - Carine Rolland Paris - conflit social Paris


L’ouverture dominicale des bibliothèques aura entraîné plusieurs semaines de débrayages des personnels. Considérant que le montant de rémunération proposé pour travailler le dimanche était insuffisant, ils optaient pour la grève. Le conflit social réunissait plusieurs établissements parisiens.
 
Les bibliothèques de Paris en Grève


Fin février, Christophe Girard, alors adjoint à la culture de la Ville de Paris, assurait à ActuaLitté qu’une rencontre avec les responsables était prévue, pour sortir du conflit. Et ce, après six semaines de fermeture dominicale, loin de la politique espérée et portée par la Ville. Depuis, Carine Rolland a remplacé l’adjoint, empêtré dans les répercussions de l’affaire Matzneff.

L’un des temps forts autant que symboliques fut celui de la réouverture de la médiathèque Jean-Pierre Melville, dans le XIIIe arrondissement, prévue le 23 février. Cette dernière devait se plier au rythme des ouvertures du dimanche. Mais les revendications financières des autres établissements n’en demeuraient pas moins les mêmes. 

« [A]ctuellement de cent euros (brut), la prime dominicale n’a pas été réévaluée depuis plus de dix ans malgré le coût de la vie dans ce qui est une des capitales les plus chères du monde selon les études officielles », indiquaient des sources syndicales. Les personnels, pour leur part, demandaient 150 € net. La pandémie et son confinement ont fini par mettre en suspens ces négociations, que la rentrée a de nouveau soulevées.
 

Autour de la table


L’intersyndicale CGT, FO, SUPAP-FSU, UCP indique avoir rencontré l’adjointe à la culture sur ce point précis : quid de l’ouverture dominicale, et plus spécifiquement pour la médiathèque Jean-Pierre Melville

Les personnels des bibliothèques de la ville de Paris ont par la suite reçu un message indiquant que Carine Rolland avait « répondu favorablement à plusieurs de nos demandes pour sortir du conflit : et pour commencer, Jean-Pierre Melville n’ouvrira pas le dimanche au moins jusqu’à début  2021». 

La responsable a validé un moratoire, en attendant que les discussions que mène Antoine Guilloux se concluent. «  Par ailleurs, l’administration s’est engagée à nous fournir un calendrier pour la poursuite des négociations sur la revalorisation salariale de la filière culturelle », précise l’intersyndicale. Toutefois, la revalorisation salariale reste au coeur des négociations, du côté des syndicats. Ils s’engagent par ailleurs à ne pas déposer de nouveau préavis de grève, et attendent les offres de la mairie.


illustration : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires
Résumé des ouvertures des BIB parisiennes depuis le 15 mars.



Fermeture complète pendant le confinement (obligatoire) mais qui s'est étendu jusqu'au 2 juillet! Depuis le 2 juillet et jusqu'à aujourd'hui ouverture "horaire d'été" ce qui veut dire, moitié du temps habituel !



Et je passe rapidement sur les conditions plus que dégradées de ces réouvertures, pas une chaise, pas une table, ordinateurs inaccessibles, réserve centrale fermée.





Alors, les dimanches, on s'en moque un peu non ???? exclaim exclaim exclaim



NDLR la ville affiche dans les BIB une charte des engagements du service public, une charte qualité etc....
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.