medias

Cannibale : père et fille, dans un duo terrifiant signé Danielle Thiéry

Victor De Sepausy - 14.09.2020

Edition - Les maisons


AVANT-PARUTION – Victime ou manipulatrice ? Vous avez des raisons d’avoir peur. Voici à venir un roman de Danielle Thiéry, Cannibale, sous la direction de Natalie Beunat. Il s’agit là du premier roman Young Adult de l’auteure, amplement reconnue pour ses romans noirs… Mais également de l’une des premières femmes commissaires de police en France…


 

Ce thriller vacille dans une relation entre père et fille, Marin et Olympe, qui se ressemblent plus qu’ils ne veulent se l’avouer. La communication entre eux est difficile, mais les épreuves vécues vont les souder. Ils ont l’étoffe pour être les héros d’un cycle d’enquêtes puissantes.

La nuit de la fête de la musique, une jeune fille est retrouvée au bord d’une route, incohérente et désorientée, incapable de dire qui elle est. Un peu plus loin dans la forêt, un groupe de jeunes gens célèbrent le début de l’été sur de la techno, mais l’ambiance a du mal à décoller... 

Ils ont participé à une course d’orientation « sans portables ni objets connectés », et ce soir deux d’entre eux sont manquants. Il fait maintenant nuit noire. Où sont Roxane et Rafaël ? Olympe, 17 ans, est visiblement plus inquiète que les autres. 

Au même moment, le capitaine de police Antony Marin, père d’Olympe, est dépêché au chevet de la jeune fille blessée. En voici, pour s'en faire une idée, les premières pages, en avant première.
 


[à paraître 8/10] Danielle Thiéry — Cannibale — Syros — 9782748526820 – 16,95 €

Dossier – Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.