medias

Bibliothèques : lancement de l’outil de recherche Sofia

Dépêche - 18.09.2020

Edition - Bibliothèques


Les établissements universitaires québécois sont heureux d’annoncer la mise en service du nouvel outil de recherche Sofia, qui a été déployé dans l’ensemble des bibliothèques universitaires québécoises (BUQ) au cours de l’été 2020. C’est l’aboutissement d’un projet porteur et innovant amorcé en 2014 par les BUQ réunies au sein du Sous-comité des bibliothèques du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI).
 



L’augmentation constante de l’offre de ressources numériques depuis les dix dernières années a transformé en profondeur l’environnement des bibliothèques. C’est pourquoi les bibliothèques des 18 établissements universitaires québécois ont uni leurs forces pour mettre en place une plateforme partagée de services (PPS) en infonuagique et pour offrir un accès simplifié et intuitif à leurs collections à la communauté universitaire du Québec grâce à un outil de recherche commun : Sofia.
 
Le nom Sofia vient du grec σοφία, sophia, et évoque la sagesse et le savoir, car les bibliothèques universitaires sont une porte d’accès vers le savoir. Sofia évoque aussi le côté humain des bibliothèques.
 
Le nouvel outil de recherche Sofia permet de repérer facilement un document parmi les collections des bibliothèques universitaires québécoises. Les résultats de la recherche indiquent en temps réel quels établissements détiennent le document, dans quelles langues et permettent d’en faire la demande à même Sofia, dans le respect des licences d’utilisation de chaque établissement.
 
Ce projet comportait de nombreux défis : « Un projet de cette envergure n’aurait pas pu se réaliser sans la mise en commun des efforts et des expertises du personnel de nos bibliothèques. Le Sous-comité des bibliothèques tient à remercier très sincèrement toutes les personnes de nos équipes ayant œuvré à ce projet pour leur dévouement et leur implication », souligne monsieur Bernard Bizimana, président du Sous-comité des bibliothèques du BCI et directeur de la bibliothèque de HEC Montréal.
 
Comme tout le Québec, les bibliothèques universitaires ont été durement touchées par les mesures de confinement dues à la COVID-19, mais elles ont rapidement mis en place des solutions : « Il faut souligner l’agilité organisationnelle de nos bibliothèques universitaires et de l’équipe projet du BCI qui ont fait rapidement les ajustements nécessaires pour tenir compte des répercussions de la COVID-19, tout en s’assurant que la nouvelle plateforme soit complètement opérationnelle pour la rentrée de l’automne », ajoute monsieur Pierre Cossette, président du Conseil d’administration du BCI et recteur de l’Université de Sherbrooke.
 
La mise en service de Sofia marque le début d’une collaboration entre le Partenariat des BUQ et OCLC, le fournisseur de la solution WorldShare Management Services (WMS) : « Le Partenariat des bibliothèques universitaires québécoises est le consortium avec le catalogue collectif le plus important à avoir adopté la plateforme WMS d’OCLC à l’échelle internationale. Cela fait de nous un partenaire incontournable pour OCLC, ce qui nous permettra d’influencer le développement futur de WMS », précise Bernard Bizimana.
 
Rappelons que la plateforme partagée de services et son outil de recherche Sofia font partie d’un projet plus large visant à doter les BUQ de plateformes innovantes de gestion de l’information. Ce projet a reçu l’appui du gouvernement du Québec dans le cadre de sa stratégie numérique. Plusieurs services en périphérie seront déployés au cours de la prochaine année par les bibliothèques universitaires québécoises.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.