Benjamin Stora, Kaouter Adimi : “Ce que nous dit Camus”

Victor De Sepausy - 26.11.2020

Edition - Société - Albert Camus Peste - hors série écrivains - Albert Camus Etranger


D’un côté, L’Étranger, œuvre qui reste l’un des ouvrages les plus lus au monde. De l’autre, La peste, qui s’est vendu comme jamais durant la première période de pandémie. Au centre, Albert Camus, qui fait l’objet d’un hors série publié par Le 1 des écrivains. 



 
Intitulé Ce que nous dit Camus, le magazine propose un numéro spécial interrogeant « pourquoi le message camusien continue de nous parler ». Oui, pourquoi ? Quelques-uns des grands thèmes qui traversent son œuvre d’écrivain et de journalistes sont passés au crible. Le tout pour répondre, post-mortem, à la suggestion de Marcel Proust que de s’offrir « une cure d’altitude mentale ». 

Ainsi, « Camus se définit pour la révolte et contre le nihilisme », explique Benjamin Stora dans un entretien. « Camus veut garder sa pensée ouverte, ne pas fermer les yeux, ne pas s’enfermer dans une seule explication du monde. Dans un seul ghetto. C’est fondamental. » 

L’historien revient sur la vie de l’auteur, dont la mémoire est disputée d’une rive à l’autre de la Méditerranée, et trace le portrait d’un homme libre, depuis ses origines en Algérie jusqu’à sa position complexe face à la décolonisation, en passant par sa relation conflictuelle avec le PC, Sartre et Simone de Beauvoir, ou encore son anarchisme. 

Dans l’article Un magicien, Kaouter Adimi raconte : « Je suis allée à Tipaza avec Noces bien avant de parcourir pour de vrai les ruines romaines, de me perdre dans le bleu du ciel et de la mer, bien avant que je ne demande au vieux guide de m’indiquer le chemin. » 

La romancière, familière de l’œuvre de Camus, nous entraîne dans une promenade évocatrice, à travers la géographie réelle et imaginaire de l’écrivain. 
 

Infect-news, depuis longtemps


En outre, quatre questions contemporaines sont éclairées par la lecture de Camus que fournissent Yves-Marc Ajchenbaum, Marc Crépon, Jean-Yves Guérin et Stéphane Pierré-Caps. 

« Chaque fois que j’entends un discours politique ou que je lis ceux qui nous dirigent, je suis effrayé depuis des années de n’entendre rien qui rende un son humain. Ce sont toujours les mêmes mots qui disent les mêmes mensonges. » (Camus). 

Avant nous, l’auteur de L’Étranger a su mettre des mots sur nos questionnements : le dégoût de la politique, la fatigue démocratique, la liberté de la presse, la question des frontières à l’heure de la mondialisation, la place de la violence dans la vie publique et le combat d’idée — autant de sujets brûlants qu’éclaire la lecture de l’écrivain, comme le démontrent quatre connaisseurs de son œuvre, journaliste, juriste, spécialiste de littérature ou philosophe. 

Le magazine compte également une affiche grand format : le portrait inédit d’Albert Camus réalisé par Gérard Fromanger. Il reprend une analyse de la place des femmes chez Camus, par Gisèle Sapiro, qui invite à lire l’écrivain sans oublier les aspects plus datés de son œuvre, afin de se garder de toute idéalisation. 

Enfin, un extrait bouleversant des Mémoires de Simone de Beauvoir, qui rapporte sa réaction à l’annonce de la mort brutale de l’écrivain, ancien ami devenu adversaire. 
 


Commentaires
Cet historien est vraiment partout.On se demande si on ne vit pas dans un régime averc un historien officiel.Camus serait écoeuré de voir comment la France a traité le petit peuple dont il est issu notamment p cet historien Je réagis en tant que pied noir dont des ancêtres directs sont nés à Mondovi.Le cimetière chrétien avec son carré juif a été saccagé après l' indépendance ce qui n'a guère ému l' historien officiel.
Je n'arrive pas a trouver ce numéro spécial qui n'apparait nulle part sur internet! Ou peut-on le commander?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.