BD, roman : chiffres du marché du livre en Belgique et perspectives 2020

Lettres numériques - 07.12.2020

Edition - Economie - chiffre marché livre - industrie livre Belgique - livre lecture Belgique


La campagne promotionnelle «Lisez-vous le belge?» qui se déroule du 16 novembre au 25 décembre 2020 en soutien au livre belge francophone et à toutes les personnes qui lui permettent d’exister, bat son plein. Dans le cadre de celle-ci, Lettres Numériques est allé à la rencontre de l’Association des Éditeurs belges (ADEB), membre du Partenariat Interprofessionnel du Livre et de l’Édition numérique (PILEn) et dirigée par Benoît Dubois, afin de revenir sur les chiffres phares de l’année 2019 concernant l’édition belge francophone.


Stand Belgique

 

Le livre belge francophone


Par livre belge francophone, l’on entend tout livre en français écrit par un auteur ou résident belge et édité en Belgique ou ailleurs, mais également tout livre d’un auteur non belge édité en Belgique.


En 2019, la tendance marque une très légère hausse (+0,90 %) de la production éditoriale belge francophone par rapport à 2018, tant dans le secteur papier que numérique, avec un chiffre d’affaires total de 270,7 millions d’euros. Cette tendance se confirme plus largement depuis 2016.
 

Les chiffres de l’édition papier pour 2019


À titre liminaire, notons que la production en français a augmenté de plus de 3 % en 2019, par rapport à la production en néerlandais.

 

BELGIQUE: Lisez-vous le belge ?


Toujours en première place juste devant les livres scolaires, la production papier francophone d’ouvrages de sciences humaines est cependant en chute depuis 2014 du fait de la forte numérisation du marché. Elle génère un chiffre d’affaires de près de 43 millions d’euros en Belgique.


En troisième position, la production de bande dessinée francophone est en nette augmentation en Belgique et réalise ses meilleurs résultats depuis 2014, à plus de 12 millions d’euros. La demande existe d’ailleurs tant en Belgique qu’à l’étranger, la BD détrônant de loin les autres genres sur le marché des exportations.


Plus généralement, le nombre de tirages est ainsi également en légère hausse, avec un ouvrage en moyenne tiré à près de 2 000 exemplaires et vendu à 9,20 euros. Entre 2014 et 2020, la fourchette de prix se situe entre 8,60 et 10,22 euros.
 

Les chiffres de l’édition numérique pour 2019


Au total, l’édition numérique représente 24 % de l’édition belge francophone tous formats confondus. Près de 95 % de la production numérique renvoie aux ouvrages de sciences humaines, ce qui est stable par rapport à l’année précédente. Cette catégorie reste donc également en première place dans le domaine du numérique.


Derrière elle, juste après les codes juridiques et annuaires, l’activité de l’édition scolaire en français stagne et semble donc plafonnée.


La BD au format numérique demeure quant à elle en légère croissance, mais sans avancée significative faute de demande du côté du public, et contrairement à ce qu’il se passe en Corée ou encore au Japon, où les mangas numériques représentent 80 % du marché des ebooks.


Enfin, l’édition jeunesse est en baisse, du fait de la chute du nombre d’exportations.
 

Aperçu des tendances pour 2020


Aujourd’hui, la situation est néanmoins très différente et les librairies, considérées essentielles lors de ce second confinement, gardent des séquelles bien présentes malgré leur rôle essentiel dans la culture et l’éducation.

Benoît Dubois estime que le chiffre d’affaires pour le secteur de l’édition belge française baissera de plus de 20 % du fait du confinement, dans le cas d’une reprise de l’activité fin avril.
 

Quant à elle, l’édition numérique a augmenté drastiquement au début du premier confinement, avant de revenir à son rythme habituel de croissance lente, mais régulière.


Ainsi, pas d’inquiétude pour l’instant concernant l’avenir de la cohabitation papier numérique, sauf pour la catégorie des ouvrages de sciences humaines et des codes. L’ADEB encourage tout de même fortement les éditeurs, et notamment les petites maisons, à numériser leur offre.
 

— Nausicaa Plas
 




Commentaires
Bravo les Belges, francophones ou non! Petit pais, bonnes idées et grandes réussites!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.