2332 librairies fermées depuis 5 ans : l'hémorragie italienne

Nicolas Gary - 21.01.2020

Edition - International - fermeture librairies Italie - Ambrosini libraires Italie - législation prix unique


Le combat de la librairie, partout dans le monde, prend les mêmes aspects. Dans les pays ne disposant pas d’une législation type prix unique, la situation serait plus douloureuse. En tout cas, Paolo Ambrosini, président de l’Association des libraires italiens, le déplore sérieusement. Chiffres à l’appui.

Giunti al Punto librairie
ActuaLItté, CC BY SA 2.0 (photo d'illustration)
 

Sur les cinq dernières années, affirme Ambrosini, 2332 librairies précisément ont fermé leurs portes, ce qu’il qualifie de « Caporetto de la culture », en référence à la bataille de novembre 1917, qui entraîna une lourde défaite italienne. 

Comme pour lui donner raison, une autre librairie, et pas des moindres, s’est doucement éteinte, à Rome : la Feltrinelli International. Filiale du groupe éditorial du même nom, la boutique n’est que la dernière en date d’une longue série, qui ne prendra pas fin sur-le-champ. 

La Pecora elettrica, librairie antifasciste victime d’un incendie manifestement criminel avait déjà jeté le gant. Mais dans la capitale italienne, la Feltrinelli International représentait une pierre angulaire dans la culture littéraire. 

Prenons l’exemple hexagonal : le Syndicat de la librairie française nous précise que sur la période 2007-2018, le nombre de librairies est passé de 2344 à 2182. « Les établissements sont recensés par l’ACOSS, caisse nationale du réseau des URSAFF ». Soit le code NAF 732.

Autrement dit, le nombre de commerces disposant d’au moins un salarié, critère pour figurer dans la liste des librairies, a diminué de 7 %. Il faut cependant « ajouter un millier de librairies tenues par le seul gérant », soit près de 3200 sur le territoire français.
 
La grande différence ? Elle résiderait selon le président de l’ALI dans la législation : la loi sur le livre, en Italie, continue de trainer — et sont ainsi retardées d’autant les mesures qu’elle porte. Remise plafonnée à 5 % contre 15 %, création d’une carte culture pour les populations démunies, mise en place d’un prix littéraire spécifique. 

Sauf que les sénateurs italiens attendent, encore et encore. Et le président Ambrosini s’agace : le ministère de l’Économie et des Finances n’aurait toujours pas donné d’avis favorable. 

« Il semble que quelqu’un joue au chat et la souris », déplore-t-il dans un communiqué. « Que le gouvernement clarifie une fois pour toutes sa position : soit il partage le principe du décret – et l’affirme en publiant l’avis, parce que les déclarations d’intention jusqu’à lors n’ont produit aucun effet. »

En attendant, 4596 emplois ont disparu avec la suppression des commerces, entre 2012 et 2017, avec une situation qui s’aggrave, sur les années 2016 et 2017. 


Commentaires
15% je cracherais pas dessus (12,43€ de remise pour la BD et 30€ de remise pour le Manga rien que pour ce mois big surprise contre une remise pathétique/misérable en France de 4,14€ pour mes achats BD en librairie), ça me ferait aller en librairie une vraie remise cool smirk
Si en plus la remise est chez Amazon et la Fnac surprised
-7% pour la France OK mais quand même 3200 libraires isolés c'est beaucoup ; faudrait s'attarder un peu sur ces cas dans le débat "Amazon" (rentabilité, salaire moyen, loyer, pourcentage des ventes en France, type de librairie pour savoir si elles sont spécialisés, etc...)
Je ne sais pas pour l'Italie mais en France, le systeme de distribution des librairies est archaïque. Je m'achéte souvent des livres de sciences ou de technologies. Il y a des livres d'éditeurs que mon libraire ne peut commander auprès de son fournisseur et ceux qu'il commande sont livrés plus d'une semaine après pour la plupart.





En allemagne, un voisin allemand me dit qu'il pouvait commander un livre le matin chez son libraire et le libraire le recevait quelques heures après ou le lendemain.



J'ai le choix entre faire une heure de déplacement pour aller dans une librairie spécialisée (sans compter le retour) ou bien commander sur Internet. Le choix est vite fait.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.