Le Grand Méchant Chelou : la canidé tourné en bourrique

Jean-Charles Andrieu de Levis - 09.12.2020

Livre - Le Grand Méchant Chelou - Nathalie Vessié-Hodges - L’Atelier du poisson soluble


ALBUM JEUNESSE - Le Grand Méchant Chelou aux yeux sombres et grivois a grise mine : comme tout loup qui se respecte, il meurt de faim ! Malheureusement pour lui, aucune épicerie ne pointe le bout de son nez dans cette histoire. Il met alors en place un subterfuge audacieux : après avoir subtilisé un livre à la bibliothèque, il entre dedans pour y dévorer les personnages. Malheureusement pour lui, tout ne se passera pas comme prévu.
 


À l’image de son titre en calembour, Le Grand Méchant Chelou est un album joyeux qui multiplie les gags réflexifs. L’histoire débute par les mots d’introduction traditionnels pour les contes, « il était une fois », pour dévier immédiatement des attendus de ce genre de récit. Pour commencer, le protagoniste est le loup, supposé être le méchant de l’histoire et n’intervenant généralement qu’en cours de route pour menacer différents personnages. Plus encore, celui-ci arbore de grands yeux décrits comme interlopes mais qui ne font qu’observer, hagard, un joli papillon voletant au-dessus de sa tête. Et comble de tout, cet animal censé faire peur est affublé d’un chandail bleu délavé, effiloché, si grand qu’on le confondrait avec une chemise de nuit. L’image du féroce antagoniste en prend un sacré coup.

Ce décalage illustre bien les multiples détournements visuels et narratifs qui dessinent le fil rouge de cette histoire. Nathalie Vessié-Hodges s’amuse véritablement avec cette parodie du Petit Chaperon rouge et son approche métatextuelle du conte lui permet de développer de nombreux ressorts humoristiques et énonciatifs particulièrement réjouissants : l’album regorge ainsi d’astuces aussi originales que truculentes. Et si la majorité des gags se repère immédiatement, simples, visuels et limpides, d’autres se montrent plus difficiles à appréhender (prenons l’exemple d’une page où l’autrice raconte que le loup mange des « vers » de poésie puis, filant la métaphore, elle le représente, l’air abattu, en train de s’empiffrer littéralement de mots « pieds » attrapés dans un bol rempli à ras bord).

Cette créativité débridée, si elle confère beaucoup d’originalité et de fraîcheur à cet album, s’exprime parfois au détriment de l’intrigue, qui se dilue quelque peu dans les nombreuses péripéties farfelues. Cependant, on se laisse porter avec plaisir dans les méandres de l’histoire, d’autant plus que ces circonvolutions préparent un twist final exaltant. Nous ne révèlerons pas la ruse scénaristique qui attend le lecteur pour ne pas gâcher le plaisir de la surprise, mais nous en dirons seulement qu’elle remet en perspective le récit, permet de porter un regard rétrospectif et de se demander qui en sont les véritables protagonistes, ce qui se trame réellement à l’insu de la trame narrative.

Les dessins, énergiques, avec de belles nuances colorées à l’aquarelle, participent pleinement de l’humour de ces pages. L’autrice prend le parti d’un dessin narratif qui ne s’encombre pas trop de détails pour ne pas ralentir le regard, et ce que les images perdent parfois un peu en profondeur des décors et en originalité de la mise en scène, elles le gagnent en efficacité et en expressivité. L’illustratrice élabore ainsi une narration dynamique qui emprunte autant aux codes de la bande dessinée que de l’album illustré. Cette association continue de signer l’originalité de l’écriture et place la parodie également au niveau de l’image.

Avec Le Grand Méchant Chelou, Nathalie Vessié-Hodges propose un album agréable et facétieux, qui s’amuse des contes traditionnels et tourne en bourrique le fameux grand méchant loup devenu un pauvre canidé affamé, un peu couillon sur les bords, maltraité dans ces pages pour notre plus grand plaisir.



De Nathalie Vessié-Hodges - Le Grand Méchant Chelou - L’Atelier du poisson soluble – 9782358711616 – 16 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.