La Dent et Ève : avec une seule dent, un vampire digne de ce nom?

Jean-Charles Andrieu de Levis - 26.10.2020

Livre - La dent et Eve - Raphaëlle Barbanègre - Thierry Magnier Album


ALBUM JEUNESSE - Ulric Titan VI est un vampire bien malheureux : né avec une seule canine, il se trouve brocardé par la communauté des vampires qui le surnomment « la dent ». Sans ami, il se sent bien seul dans son sinistre château, malgré la bienveillante compagnie de Dagoberte, sa chauve-souris majordome et d’innombrables petits fantômes qui hantent discrètement les lieux. Mais un jour, Ève Youpident, chirurgienne dentiste, pénètre dans la forteresse, bien décidée à trouver un remède qui stimulera le développement d’une seconde dent. Cette nouvelle compagnie va ensoleiller les nuits du vampire, qui goûtera pour la première fois aux joies de l’amitié.
 

Après l’excellent Krapoukof (paru en 2019 chez le même éditeur), Raphaëlle Barbanègre revient avec une histoire tout aussi loufoque qui saura enchanter les amateurs de jeux de mots et d’histoires tendres truffées de monstres fantastiques. L’autrice convoque tout un bestiaire de créatures horrifiques (vampires, goules, loup-garou) dans une joyeuse aventure où l’on suit le parcours d’un vampire retrouvant progressivement goût à la vie : il faut dire que l’enthousiasme de cette jeune femme débarquant comme une furie d’on ne sait où se révèle des plus contagieux.

Le récit est mené tambour battant à travers une narration limpide, où récitatifs et dessins se répondent alternativement dans des espaces ponctués de séquences proches de la bande dessinée, ou au sein de grandes images en doubles pages qui aménagent des pauses bienvenues. Malgré un dispositif dont le dynamisme pourrait sembler de prime abord complexe, la lecture coule d’elle-même et les divers cheminements narratifs s’avèrent rapidement instinctifs. On se laisse d’autant plus emporter dans les images que toute déviation de ce cheminement s’avérerait bénéfique.

À l’intérieur de ces grandes compositions toutes en hauteur, Raphaëlle Barbanègre dissimule une multitude de saynètes amusantes, portraits déroutants et jeux de mots désopilants (à l’image du titre de l’ouvrage ; ajoutons que ces nombreux calembours restent légers, pleins d’esprit et s’accordent au ton espiègle). Au contact de ces planches qui s’assimilent à des « cherche et trouve » humoristiques, le regard se déporte ainsi volontiers du fil narratif de l’histoire pour parcourir ces vastes espaces, en gouter les détails malicieux qui, s’ils parasitent doucement le récit, renforcent sa charge humoristique. Ainsi, chaque planche est un réservoir presque inépuisable à blagues qu’un seul parcourt ne saurait entièrement consommer.

Le dessin de Raphaëlle Barbanègre s’épanouit pleinement dans cette histoire déjantée. Généreux, dynamique, il respire la bonne humeur, parvient à dédramatiser des situations sinistres et à convertir la violence en rigolade. Plein de vie, il se réinvente sans cesse et traduit visuellement l’énergie de la narration : dès les premières pages, les teintes orangées de la jeune fille ponctuent des planches essentiellement monochromes et apportent de la vivacité dans ce château tout en camaïeux bleutés. L’illustratrice développe ainsi un univers personnel fort et attachant, et déploie avec allégresse une verve qui rappelle l’originalité des premiers albums de Petit vampire de Joann Sfar.

En cette période quelque peu morose, La dent et Ève promet un moment de lecture particulièrement réjouissant, tendre et plein d’humour, que l’on pourra prolonger par l’observation minutieuse des images prodigues de Raphaëlle Barbanègre. 


Raphaëlle Barbanègre - La Dent et Eve - Thierry Magnier - 9791035203818 - 16 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.