Windows 8 à la place d'Android dans les Nook

Clément Solym - 04.05.2012

Lecture numérique - Tablettes - Microsoft - Windows 8 - Nook


Ce ne sont plus les quelques 300 millions $ que Microsoft va investir dans une filiale créée avec Barnes & Noble, autour du livre numérique. Désormais, l'investissement est monté à 605 millions $, pour définitivement porter la concurrence aux portes du géant de l'ebook, Amazon.

 

L'une des grandes avancées - ou l'un des grands reculs - portera sur le système d'exploitation des lecteurs ebook et tablettes de Barnes & Noble. Il fallait s'y attendre et sur le modèle de l'accord passé entre Microsoft et Nokia, il fallait bien que l'éditeur de logiciel qu'est Microsoft, introduise son système d'exploitation mobile Windows 8 dans la transaction.

 

Ainsi, Nokia avait accepté d'installer Windows Phone dans ses appareils en remplacement de Symbian - pour la somme de 250 millions $ investis dans la firme. Eh bien, même sanction pour le libraire Barnes & Noble, les 605,4 millions $ reçus impliqueront donc la présence de l'OS Windows 8 dans les tablettes.

 

De quoi aider encore un peu plus Microsoft à revenir dans le milieu du livre numérique, que le géant avait quelque peu laissé de côté - mettons plutôt, l'avait laissé en jachère avant de s'y intéresser de nouveau.

 

Stratégiquement, le projet tient la route, pour les deux parties : il fallait bien marquer le coup définitivement contre Amazon, et imposer Microsoft contre Apple. De plus, cette injection de capital sera un bienfait évident pour le libraire, qui accusait quelque peu le coup. C'est au cours des cinq prochaines années que les 305 millions $ supplémentaires seront progressivement injectés dans la société, explique cependant Microsoft.

 

Une bagatelle, cependant, puisque l'investissement ne représente que 0,5 % des capacités d'investissement de Microsoft. Dans tous les cas, cette décision assurera une présence mondiale au Nook, que l'on ne devrait plus tarder à voir apparaître ailleurs que sur le territoire américain.

 

 

 

Cela permet également de résoudre le petit problème juridique qui opposait les deux sociétés. Comme nous l'avions expliqué, un procès autour des brevets Android que Barnes & Noble n'avait pas réglés à Microsoft provoquait un léger couac dans le paysage.

 

A lire : 

Décryptage : Microsoft, Barnes & Noble et le livre numérique

 

 

De quoi comprendre aussi que le domaine de la lecture numérique s'apprête à découvrir un nouveau visage. L'application Nook pour Windows 8 qui doit arriver n'est que la partie visible de l'iceberg, puisqu'il est simple d'imaginer une intégration native de cette application dans le système d'exploitation, et directement disponible pour tous les consommateurs qui achèteront une machine tournant avec ce système d'exploitation.

 

Et de quoi amorcer de futurs procès pour concurrence déloyale, évidemment.

 

Pour l'heure, l'application d'Apple, iBookstore, n'est disponible que pour les appareils mobiles de la firme à la Pomme. En jouant sur une implémentation, Microsoft pourrait alors devancer de quelques pas la société de Cupertino, et profiter d'un certain avantage. Aujourd'hui, Windows reste encore le système d'exploitation le plus largement répandu - et piraté - sur la planète. 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.