Remise en question de la durée des contrats et des royalties sur les ebooks anglais

Clément Solym - 13.07.2010

Lecture numérique - Législation - marché - numérique - drotis


Après la fronde de jeunes auteurs contre le système italien, c'est le système de rémunération des livres numériques qui fait débat au Royaume-Uni.

A l'occasion de la conférence annuelle de la Romantic Novelists Association, représentant de la société des auteurs, Tom Holland a pointé du doigt une gestion des droits électroniques abusive.

Principal enjeu soulevé par Holland, la question des royalties sur les ventes. Cantonnés à un pourcentage de 25 % pour les auteurs, cette rétribution ne tient pas compte du moindre coût de distribution et stockage des ebooks en comparaison du marché papier. « Une fois que le système a été établi, les éditeurs ne vont pas payer pour la gestion, la distribution et l'impression. Nous devons nous interroger dans quoi dépensent-ils l'argent ? », explique-t-il. Partant de ce constat, il évalue un juste pourcentage autour du double du taux actuel.



Autre point de litige, la durée des contrats et royalties qui pour l'heure actuelle ne tient pas compte du temps numérique immédiat.
Malgré un flux incessant d'œuvres, les contrats sont signés pour un laps de temps très long (plusieurs décennies). Contexte économique oblige, Holland milite pour une réduction à 2 ans. Et dans ce cas, s'accorderait aux royalties perçus à hauteur de 25 % par les auteurs.

Une situation vitale puisque les éditeurs prennent le risque que les grands auteurs s'affranchissent de leur tutelle concernant leurs œuvres numériques. Chose qui se traduirait par une perte de revenus qui impacterait sur la promotion de jeunes auteurs.





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.