medias

Les Contes de Canterbury adaptés en application, avec un Monty Python invité

Antoine Oury - 07.02.2020

Lecture numérique - Applications - Les Contes de Canterbury - application Chaucer - terry jones application


L'université de Saskatchewan, au Canada, a adapté les Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer, écrits entre 1387 et 1400, pour en faire une application. L'objectif de l'équipe derrière le projet est de proposer une version de l'œuvre qui s'approche de ce que Chaucer souhaitait en faire : des histoires drôles, dynamiques, qu'il s'agissait d'entendre plutôt que de lire.

Capture d'écran de la version bureau de l'application
 

Que peuvent les technologies pour une œuvre séculaire ? Beaucoup, selon les universitaires de Saskatchewan, qui ont développé une application dédiée pour Les Contes de Canterbury, de Geoffrey Chaucer. Alors que les livres audio deviennent des compagnons du quotidien pour de plus en plus d'usagers, l'application propose d'entendre les textes, interprétés, tout en suivant les écrits originaux sur le manuscrit.

« Nous avons voulu que le public, et pas seulement des universitaires, puisse découvrir le texte comme Chaucer l'aurait voulu : comme une interprétation qui mélange drame et humour », explique Peter Robinson, professeur d'anglais et directeur du projet d'application. Aussi cette dernière propose-t-elle un accompagnement audio, pour réaliser ce que pouvait donner une interprétation des contes à la cour de Richard II.

Les Contes de Canterbury ont traversé les époques sous la forme de plusieurs manuscrits, cumulant ensemble quelque 30.000 pages : l'application vient clore un travail d'une vingtaine d'années pour reconstituer et numériser ce qui s'approche le plus d'un manuscrit complet. Autant dire que cette édition numérique est particulièrement fidèle à l'original, aussi bien dans l'esprit que dans le résultat.

« Cette application est importante pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire derrière les Contes de Canterbury, et pour comprendre pourquoi le concept moderne d'auteur n'existait pas à cette époque », ajoute encore Robinson.
 

Un invité de marque, Terry Jones


Une des particularités de l'application se trouve dans sa genèse : l'équipe d'universitaires a en effet fait appel à un Monty Python, Terry Jones, décédé le 21 janvier dernier. Celui-ci, grand spécialiste des Contes de Canterbury, a signé deux ouvrages sur le sujet, cités dans les ressources de l'application. Et l'idée même de centrer l'application sur l'interprétation était vivement soutenue par Jones.

« Son travail et sa passion pour Chaucer ont été une motivation pour nous tous », affirme Peter Robinson, qui ajoute que Jones a heureusement pu voir et entendre le résultat avant son décès.

Concrètement, l'application propose 45 minutes d'audio, une lecture du Prologue aux Contes de Canterbury : une transcription en anglais moderne permet à l'auditeur/lecteur de suivre le déroulé sur le manuscrit original.
 

Au moins deux autres applications devraient permettre de poursuivre la découverte des Contes de Canterbury, voire plus, si l'engouement des chercheurs et du public est au rendez-vous.

L'application peut être téléchargée gratuitement pour iOS et Android, et elle est accessible dans les navigateurs également.

via Global News, Phys.org



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.