Allemagne : Amazon impose une offre Kindle tronquée

Clément Solym - 21.04.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - allemagne - kindle - ebooks


Avec un catalogue de peu ou prou 25.000 ebooks, dont quelques milliers libres de droit, en langue allemande, Amazon vient donc d'ouvrir son ebookstore directement chez nos voisins d'outre-Rhin. La chose était plus qu'attendue, pas de grande surprise de ce côté...

En revanche, plusieurs informations sont parvenues entre temps, notamment sur le catalogue allemand. Parce qu'en plus de ces titres, Amazon vend évidemment des livres en anglais, pour un catalogue complet de 650.000 ebooks. Et avant de crier à la révolution, quelques nuances sont à apporter. En outre, quelque 4000 ebooks en français sont disponibles également... D'autant plus curieux pour un store allemand. (notre actualitté)


C'est que le marché ne va pas être aussi rapidement dense qu'outre-Atlantique, explique The Spiegel. D'abord, parce que parmi les livres, on peut d'ores et déjà trouver des oeuvres autoéditées, au travers du programme classique du cybermarchand. SI le service est déjà lancé, manifestement, des milliers de livres autoédités sont déjà présents, avec l'éternelle formule 70/30, concernant le reversement des revenus.

C'est pas pareil

À bien des égards, le marché européen, et celui de l'Allemagne présente de fortes similitudes avec celui de la France, est à l'antithèse de ce qui se fait outre Atlantique. Ainsi, l'offre d'Amazon varie considérablement : impossible de se prêter un ebook entre possesseurs de Kindle, et donc de profiter de ces fameux quinze jours d'échange permis outre-Atlantique.

Et puis, le prix de vente de l'appareil lui-même est bien plus élevé qu'aux USA, ce qui ne manquera pas de faire grincer des dents. Pour un appareil qui n'est disponible qu'avec un clavier américain - et donc des lettres qui ne ressemblent pas vraiment à celles de l'alphabet allemand - voilà qui a de quoi faire mal. De même, les menus sont également en anglais. Pas une contrainte insurmontable, juste la preuve qu'Amazon ne se préoccupe en rien de son client.

Et si l'on parlait d'argent ?

Reste que la boutique s'est ouverte, manifestement, avec quelques éditeurs partenaires tout de même... mais surtout dans le respect des prix fixés pour les livres numériques, par ces derniers. Une forme de prix unique pour le livre numérique, sans la législation, qui est appliquée sur les livres papier outre-Rhin, et s'est reportée tout naturellement dans l'ebookstore d'Amazon. (via The Bookseller)

On retrouvera ainsi les mêmes tarifs pour le Symbole perdu chez Amazon que chez Libreka, l'actuelle plateforme germanique pour les livres numériques. Sachant que ladite plateforme Libreka.de propose elle 72.489 ebooks à la vente.

Eh bien... presque. 12,99 € pour un fichier EPUB contre 8,49 € contre un fichier Kindle... cela va pouvoir alimenter fermement les discussions. Et conforter les uns et les autres de la nécessaire mise en place d'une clause d'extraterritorialité dans le cadre de la loi sur le prix unique du livre numérique en France.



La question de savoir si oui ou non, Amazon parviendra à imposer sa politique tarifaire dans le secteur de l'ebook en Allemagne va donc se poser extrêmement vite. (via Futurebook)

Reste que désormais, l'arrivée de Kobo sur le territoire ne devrait plus se faire trop attendre.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.