La cérémonie de remise du Prix du Roman d’Écologie, initialement prévue en avril, aura finalement lieu le 24 septembre 2020 à la Bibliothèque Nationale de France. Présidé par Alexis Jenni, le jury du Prix du Roman d’Écologie, composé pour moitié d’étudiants, distingue les romans francophones où l’écologie occupe une part substantielle de l’intrigue.



Six romans sont finalistes cette année. Cette édition s’enrichit, à compter de l’automne 2020, d’un cycle annuel conjointement organisé par la BNF et le Prix du Roman d’Écologie (PRÉ) intitulé « littérature et écologie » comprenant six séances thématiques.

Pour cette troisième édition, les romans sélectionnés sont :
Doggerland d’Elisabeth Filhol (P.O.L)
Chimère d’Emmanuelle Pireyre (L’Olivier) 
Le bruit des tuiles de Thomas Giraud (Contre-allée)
La malchimie de Gisèle Bienne (Actes Sud)
Nous sommes l’étincelle de Vincent Villeminot (Pocket jeunesse)
Les grands cerfs de Claudie Hunzinger (Grasset)

La sélection des ouvrages se fait à partir des romans francophones parus l’année précédant la remise du prix. Six romans sont finalistes. Le prix est décerné après deux réunions successives du jury les 16 et 23 juin. Le jury comprend vingt membres, dont dix étudiants. 

Les dix autres membres sont des écrivains, des personnalités qualifiées, des représentants des institutions partenaires. Le Président du jury est désigné pour deux ans.


Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.