Perrine Le Querrec et Patrick Lepetit reçoivent les bourses d'écriture SGDL

Dépêche - 26.11.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - création contemporaine prix - SGDL auteurs récompenses - prix littérature auteurs


La SGDL encourage la création contemporaine en décernant chaque année des bourses d’écriture. Grâce aux legs de Sarane Alexandrian et de Gina Chenouard, elle soutient des projets d’écriture littéraire. Deux auteurs sont ainsi primés.
 

SGDL - Hôtel de Massa
 

 

Bourse Sarane Alexandrian 

Patrick Lepetit pour La Tête d’Ogmius
 

Patrick Lepetit est né en Normandie. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, ancien lecteur de l’Université de Londres, il est enseignant retraité. Essayiste, collagiste et poète, il vit et travaille à Lille.
 

Il a notamment publié : Voyage au bout de l’abject - Louis Ferdinand Céline antisémite et antimaçon, Atelier de Création Libertaire. Lyon, 2017 ; Earthly kingdoms and dreamy knights, Avec John Welson, Black Egg Publishing, Narberth, Pays de Galles, 2018 ; Cordes sur Ciel — A l’ombre du miroir invisible, Livre d’artiste collectif, Voltije Editions Ltd. Plougonven, 2018 ; Beauté du Funambule, Editions Rafael de Surtis, 2018 ; Yves Elléouët : Farder la nuit, Editions Sémaphore, 2019.


 

Bourse de Poésie Gina Chenouard

Perrine Le Querrec pour Feux
 

Née à Paris, Perrine Le Querrec, après des études d’histoire de l’art spécialisée en art contemporain, et par goût de l’archive, commence sa carrière avec Geneviève Leduc, spécialiste de la porcelaine fine du XVIIIe siècle, pour laquelle elle effectuera des recherches d’archives et d’images durant plus de cinq années.

Elle s’établit ensuite comme recherchiste indépendante, métier qu’elle exercera durant 15 ans, en parallèle de l’écriture, et qui consiste en des recherches en bibliothèques et archives, répondant aux demandes spécifiques de diverses institutions (La Cimade, la Cité de la Mer à Cherbourg, le musée Courbet à Ornans), mais aussi auprès d’auteurs, de scénaristes et de réalisateurs. Cette spécificité se retrouve dans la majeure partie de sa production littéraire, qu’elle soit de prose ou de poésie.
 

Citons notamment Jeanne L’Etang, éditions D’en Bas, nouvelle édition, 2020 ; Rouge pute, La Contre Allée, 2019 ; Bacon le cannibale, Hippocampe, 2018 ; La Construction, art&fiction 2018 ; Le Plancher, L’Eveilleur, 2018 ; Ruines, Tinbad, 2017 ; L’Apparition, Lunatique, 2016 ; Le Prénom a été modifié, Les Doigts dans la prose, 2014.
 

Les appels à candidature pour l’année 2021 seront ouverts et disponibles sur le site de la SGDL début décembre pour la bourse Gina Chenouard et en janvier pour la bourse Sarane Alexandrian. 




Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


crédit photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires
Je n'ai pas trop compris l'intérêt de donner une bourse à un retraité ou un auteur qui publie déjà beaucoup...

Une bourse, c'est pour aider à démarrer, éventuellement réorienter une carrière.

Mais bon, je dois me tromper.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.