Patrice Gain remporte le Prix Cabri d'or 2020 pour Le Sourire du scorpion

Antoine Oury - 27.11.2020

Culture, Arts et Lettres - Récompenses - Le Sourire du scorpion - prix cabri d'or - Patrice Gain


La 34e édition du prix littéraire Cévennes du Cabri d’Or a récompensé Patrice Gain pour son roman Le Sourire du scorpion, publié par les éditions Le mot et le reste. Il faisait face à 5 autres titres dans une sélection réalisée par le jury, présidé par Maron Mazauric, éditrice de la maison Au Diable Vauvert. Le prix « Cévennes » du Cabri d’or récompense « un ouvrage romanesque, historique, géographique, philosophique ou social qui met en valeur la région des Cévennes, ses hommes et ses femmes, ses activités, son histoire, sa géographie, ses particularités, son avenir ».
 


La Commission d’organisation, partenariat entre la Communauté d’Agglomération du Grand Alès, l’Académie Cévenole et la librairie Sauramps, délivre le prix « Cévennes » du Cabri d’or chaque année au mois de novembre.

Cette année, Patrice Gain remporte la récompense pour son roman Le sourire du scorpion, publié par les éditions Le mot et le reste. Le prix est doté à hauteur de 5000 €.

Le résumé de l'éditeur pour Le sourire du scorpion :
 

C'est décidé, Tom, Luna et leurs parents descendront le canyon de la Tara en raft. Une belle étape de plus dans leur vie nomade. Pourtant, malgré les paysages monténégrins époustouflants, la complicité familiale et la présence rassurante de Goran, leur guide serbe, la tension envahit peu à peu le canyon et le drame frappe, sans appel. Du haut de ses 15 ans, Tom prend de plein fouet la violence du deuil et de la solitude. Dans l'errance qu'engendre le délitement de sa famille, il découvre la grande douleur, celle qui fissure les barrières et ouvre les portes à ceux qui savent s'engouffrer dans la détresse d'autrui. Mais, en dépit du chaos, Tom ne peut s'empêcher de retracer les événements et le doute s'immisce : ne sont-ils pas les victimes d'une Histoire bien plus grande que la leur ?


Les autres ouvrages finalistes étaient les suivants :

Une bête au paradis, Cécile Coulon, Éditions L’iconoclaste, Paris
L’effroi du Gévaudan, Jacques Hénaux, Éditions TDO, Pollestres
Tu ne te vengeras point…, Véronique Chouraqui, Éditions, TDO, Pollestres
La carte des regrets, Nathalie Skowronek, Éditions Grasset, Paris
Par les soirs bleus d’été, Franck Pavloff, Éditions Albin Michel, Paris
Le jury du prix réunit Alain Bensakoun, de l’Académie cévenole, cadre territorial à la retraite, Jean Bouet, de l’Académie cévenole, Inspecteur de l’Éducation nationale à la retraite, Julie Colomina, bibliothécaire à la Médiathèque Alphonse Daudet, Alès, Valérie Desbrosses, libraire qualifiée – Librairie Sauramps d’Alès, Frédéric Ricquebourg, délégué à la protection des données, Alès Agglomération, Nicole Rieu de l’Académie cévenole – professeur d’histoire et de géographie à la retraite, et Sonia Rolley, journaliste à RFI — écrivaine.

En 2019, le prix littéraire Cévennes du Cabri d’Or avait salué Vanessa Bamberger pour son roman Alto Braco, publié aux Éditions Liana Levi.

Retrouver la liste des prix littéraires français et francophones


Commentaires
j'ai beaucoup aimé le livre de Patrice Gain, le sourire du scorpion, cette récompense est bien mérité. J'ai personnellement lu tous ces livres et j'attends avec impatience son nouveau.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.